Collectivité Territoriale de Corse

12e Rencontres cinéma-histoire : 1943-2013, 70e anniversaire de la libération de la Corse les 10 et 11 septembre 2013 à Ajaccio

Avec le soutien de la Collectivité Territoriale de Corse

Vendredi 6 Septembre 2013




Programme

Toutes les séances sont gratuites le 10 septembre à 18h30

Mardi 10 septembre

à 18h30
Faire Face

Documentaire écrit et réalisé par Grégory Alfonsi de l’IUT de Corse
Synopsis :
Interviews de Bénita Battesti, ambulancière de l'armée de libération, Charles Luzi, François Géronimi et Jérôme Santarelli, Résistants, ainsi que Jean-Claude Santarelli, le fils de ce dernier.



à 20h30
BONAFEDI Karlo

Documentaire : Réalisé par Dominique MAESTRATI

Synopsis :
Ce film retrace le parcours héroïque du jeune résistant corse Charles Bonafedi, son engagement précoce et sa lutte contre le pétainisme et le nazisme, qui le mena de la Corse à l’Autriche, puis jusqu’en Slovénie, où il trouva la mort à 19 ans en 1945. À travers le témoignage de ses proches, d’anciens résistants et historiens, Bonafedi nous apporte un éclairage nouveau sur la résistance Corse pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Mercredi 11 septembre

à 18h30
Le secret de Zia Maria
Documentaire: Réalisé par Isabelle BALDUCCHI

Synopsis :
Depuis mon arrivée en Corse il y a 10 ans, je cherchais quelque chose de tangible qui puisse me rapprocher de ma famille corse, de ce village de l’intérieur de l’île, d’une époque que je n’avais pas connue... Cet article, découvert dans une station-service de la sortie d’Ajaccio, par un soir d’hiver de l’année 2010, a été pour moi comme un signe. Il retranscrivait l’histoire d’une femme appelée Zia Maria qui avait caché un fugitif juif pendant la deuxième guerre mondiale, dans un village isolé de Haute-Corse, Castifao. Zia Maria est mon arrière grand-mère, Castifao, notre village d’origine. Cet article est alors devenu le point de départ de ce film, à la recherche de cette arrière grand-mère mythique que je n’ai pas connue.


à 20h30
Nom de code: Léo
Documentaire: Réalisé par Dominique LANZALAVI

Synopsis :
En octobre 1943, les Corses ont écrit une belle page de leur histoire en se délivrant du joug de l’occupant et du régime de Vichy, un an avant le reste du territoire français. Mais pourquoi n’ont-ils pas sagement attendu que l’on vienne les libérer ? C’est ce que nous raconte Etienne MICHELI dit Léo, dernier survivant des dirigeants de la Résistance insulaire et du parti communiste clandestin en Corse durant la seconde guerre mondiale. En acceptant pour la première fois de revenir sur son parcours engagé, il livre un témoignage exceptionnel qui apporte un éclairage nouveau sur les évènements qui ont conduit la Corse à devenir le premier département métropolitain libéré.


Les réalisateurs présenterons leurs films et toutes les projections seront suivis d’un débat.