Collectivité Territoriale de Corse

1ères Assises de la forêt et du bois le 28 novembre 2014 à la CTC

Vendredi 28 Novembre 2014



Vendredi 28 novembre, la Collectivité territoriale de Corse a organisé les premières « Assises de la forêt et du bois ».

Une première action du genre qui intervient après l’adoption par les élus de l’Assemblée de Corse du Plan d’aménagement et de développement durable de la Corse (PADDUC).

En effet, le PADDUC définit également la valorisation de la forêt et du bois. Une valorisation qui adhère aux objectifs généraux de développement durable.

Des assises qui se sont tenues afin de proposer des solutions face au contexte difficile qui impacte l’exploitation des forêts et la vente de bois dans les forêts publiques.

Dans le même registre et afin de redynamiser la filière bois, les industries de première transformation ont fait l’objet d’une attention particulière, celles-ci connaissant des difficultés particulièrement préoccupantes.

Une situation dégradée qui s’avère paradoxale sachant que l’utilisation du bois dans la construction et dans l’énergie augmente.
Cette forte disjonction entre la ressource du bois locale et la consommation de bois par le marché insulaire nécessitait donc de se réunir afin de faire émerger une nouvelle dynamique.

Ce séminaire de travail sur la valorisation des forêts de Corse a permis aux acteurs économiques, environnementaux et sociaux de partager leurs expériences et de proposer des orientations stratégiques nécessaires au maintien et au développement de l’activité économique de la filière bois.

Au-delà des perspectives d’évolution qui ont été abordées, il convient de souligner que la Collectivité territoriale de Corse met déjà en œuvre des actions régionales pour apporter des réponses concrètes. Pour preuve, les élus de l’Assemblée de Corse ont adopté en mars 2013 une délibération relative à la politique forestière de la CTC.

Parmi les mesures contenues dans cette orientation figurent la certification environnementale des forêts (PEFC) et la certification technique du pin laricio (en matière de résistance mécanique). Ces gages de qualité du matériau insulaire et de nos forêts ont déjà été obtenus. C’est un signe important de l’implication de la CTC dans ce domaine 


La politique forestière

Le programme régional de la forêt et du bois (article 122-1 du code forestier) doit fixer les priorités économiques, environnementales et sociales.
En anticipant sur ce programme, la mise en adéquation avec les orientations nationales sera facilitée.

Les actions régionales

  • Une estimation de la ressource actuelle des bois à mettre en marché
  • Une amélioration des modes de ventes des bois des forêts publiques
  • Une certification de bois locaux
  • Un investissement dans les forêts de la CTC

La loi d’avenir agricole

La loi d’avenir agricole et forestière inclut deux dispositions majeures : 
 
  • Le programme régional de la forêt et du bois (article 122-1 du code forestier). Il doit fixer les priorités économiques, environnementales et sociales des massifs forestiers et les traduire en objectifs. Il doit être en cohérence avec les orientations nationales et est à réaliser en partenariat avec l’Etat.
  • Le schéma d’accès à la ressource forestière (article L153-8 du code forestier). La CTC a compétence pour réaliser ce schéma, en concertation avec les autres collectivités locales.