Collectivité Territoriale de Corse

83,2 millions d'euros de crédits communautaires affectés au monde agricole et rural corse pour la période 2007-2013

83,20 milioni d' Eurò di crediti cumunutarii sò stati dati par l' agricultura corsa par l'anni 2007-2013

Samedi 23 Février 2008



83,2 millions d'euros de crédits communautaires affectés au monde agricole et rural corse pour la période 2007-2013
2007 a été une année importante pour la Collectivité territoriale de Corse puisqu'elle a été une année de préparation et de négociation des programmations contractualisées avec l'Europe.

2007 fù un annu impurtanti par a CTC , un annu di priparazioni è di neguziati di i prugramma fatti incù l' A uropa.


Désormais répartis soit au niveau national, soit au niveau régional, les fonds européens apportent une contribution financière importante au développement de la Corse dans de nombreux domaines, tels que l'innovation, l'emploi, l'agriculture et la pêche.

Les efforts entrepris auprès de l'Union européenne ont ainsi permis que la Corse dispose de près de 285 millions d'euros de crédits communautaires pour la période 2007-2013 ; soit une augmentation de près de 27 % par rapport à la période précédente (2000-2006), alors même que la Corse est sortie de l'objectif 1.

Parmi eux, le Fonds Européen Agricole et de Développement Rural (FEADER) pour lequel la CTC est la seule région française à exercer l'autorité de gestion, conformément aux compétences que la loi du 22 janvier 2002 lui a attribuée dans le domaine du développement rural.

Fruit d'une étroite collaboration entre la Collectivité territoriale de Corse, l'Etat et la Commission européenne, ce fonds -décliné localement sous la forme d'un Programme de Développement Rural de la Corse (PDRC)- bénéficiera d'une enveloppe de 83,2 millions d'euros de crédits communautaires sur la période 2007-2013.

Inscrit dans la continuité des politiques de soutien aux territoires ruraux de la CTC, le PDRC permettra de renforcer la compétitivité de l'agriculture et de l'ensemble de l'espace rural, en tenant compte des enjeux spécifiques de l'île parmi lesquels figurent la compensation des handicaps naturels, la maîtrise du foncier et la valorisation des territoires ruraux, au travers notamment de deux atouts : la qualité et l'identité.

quatre axes d'intervention ont été retenus :

1 - amélioration de la compétitivité de l'agriculture et de la sylviculture par un soutien à la restructuration (32,5 MEUR, dont 16,2 MEUR de FEADER)

2 - amélioration de l'environnement et de l'espace rural par le soutien à la gestion de l'espace (92,22 MEUR, dont 50,7 MEUR de FEADER)

3 - amélioration de la qualité de la vie dans les zones rurales et encouragement de la diversification des activités économiques (17,8 MEUR, dont 8,9 MEUR de FEADER)

4 - valorisation du potentiel de développement local (7,5 MEUR, dont 4,1 MEUR de FEADER)


Après avoir reçu un avis favorable du Comité consultatif de Développement Rural européen le 19 décembre 2007, le PDRC devrait être formellement validé par la Commission avant la fin février.