Collectivité Territoriale de Corse

Accueil protocolaire des délégations de la Réunion, Guadeloupe et Martinique le 6 juin 2011 à l'Hôtel de Région

Lundi 6 Juin 2011



Présentation de la politique régionale en faveur des énergies renouvelables

Accueil protocolaire des délégations de la Réunion, Guadeloupe et Martinique le 6 juin 2011 à l'Hôtel de Région
Paul Giacobbi, Député de la Haute-Corse, Président du Conseil exécutif de Corse, Dominique Bucchini, Président de l’Assemblée de Corse et Maria Guidicelli, Conseillère exécutive en charge de l’Energie accueillent, le lundi 6 juin 2001 à 10h30, salle 2 à la CTC, les délégations Ile de la Réunion, Guadeloupe et Martinique en visite en Corse du 5 au 12 juin 2011.

Maria Guidicelli s’est déplacée à la Réunion, du 9 au 13 mai dernier, pour la 2ème session de visites en région du programme européen Europ’Act. A l’issue de ces rencontres, les réflexions ont permis de mettre en exergue les stratégies et la gouvernance politique liées à la promotion et l’utilisation rationnelle de l’énergie et des actions de valorisation des EN InteRiles (Projet PURE AVENIR).

Ce déplacement en Corse clôture les sessions de visites en région de ce programme. Il confirme un échange de bons procédés tant au niveau de la pratique qu’au niveau des expériences liées au développement des énergies renouvelables en milieu insulaire.

Téléchargez le dossier de presse

dp__accueil.pdf DP -Accueil.pdf  (551.91 Ko)


Cette délégation séjournera sur l’île tout au long d’une semaine chargée en temps forts :

Accueil protocolaire des délégations de la Réunion, Guadeloupe et Martinique le 6 juin 2011 à l'Hôtel de Région
  • Lundi 6 juin > Accueil de la délégation
  • Mardi 7 juin > Inauguration de la centrale hydraulique de Calzola
  • Mercredi 8 juin > Séminaire de réflexion à l’Hôtel de Région
  • Jeudi 9 juin > Rencontre avec l’Université de Corse
  • Vendredi 10 juin > CA de CAPENERGIES

dp__accueil_2.pdf DP -Accueil.2.pdf  (95.13 Ko)


Programme Européen Europ’Act : Projet PURE AVENIR

L’Assemblée de Corse a approuvé le 15 décembre 2005 le projet conjoint PACA-CORSE de pôle de compétitivité dédié aux énergies renouvelables et non génératrices de gaz à effet de serre. La Corse est véritablement l’un des moteurs de CAPENERGIES notamment sur les thématiques liées à l’insularité.

La Collectivité Territoriale de Corse, via le volet Corse du Pôle, s’est ainsi investie dans l’élaboration de partenariats durables avec les autres territoires insulaires membres du CAPENERGIES. Elle a ainsi lancé le « réseau ILENERGIES » qui doit permettre d’ouvrir une nouvelle voie de collaboration et d’échanges permanents entre les territoires insulaires tant au niveau des étudiants, des chercheurs, que des entreprises.

Cette démarche s’est trouvée matérialisée pour la première fois par la réponse commune de la Corse, la Guadeloupe et la Réunion, à l’appel à projet européen « EUROP’ACT ».

Le projet est piloté par la DATAR et par la Délégation générale à l’Outre-mer. La Région Guadeloupe en tant que chef de file du projet, assure sa coordination. Le projet devrait se dérouler sur une période de 18 mois et bénéficier d’un financement de 204 600 euros (dont 153 450 euros de FEDER).

Consacré à la thématique des outils financiers et de l’animation des filières EnR et MdE dans les territoires insulaires, il vise à procéder à des échanges de bonnes pratiques et de capitaliser les expériences autour du développement des énergies renouvelables. 

La réalisation du projet s’articulera principalement autour de :

- la production d’études monographiques afin de procéder à un état de l’art sur la question des ENR et de la MDE en milieu insulaire,

- l’organisation de visites sur site à des fins de formation des personnels des collectivités régionales et de séminaires de réflexion afin d’observer et d’échanger sur les bonnes pratiques en matière de gouvernance de la politique énergétique, d’outils et dispositifs d’ingénierie financière, de structuration des filières, de formation et de sensibilisation des différents acteurs et de soutien à la recherche et développement (R&D) et à l’innovation,

- la production d’un plan d’actions commun à travers lequel les partenaires conviennent de projets de coopération ultérieurs sur des domaines d’intérêt communs.