Collectivité Territoriale de Corse

Aide à la production de longs métrages cinéma

Jeudi 19 Novembre 2015



Cette aide est destinée à soutenir, dans le cadre du fonds d'aide à la production de la CTC, la production d'œuvres cinématographiques de fiction et de documentaire de long-métrage. 

Conditions d'éligibilité

Nature juridique du bénéficiaire 
La demande doit émaner d’une société de production ayant son siège social en France, dans un autre état membre de l’Union Européenne ou de l’Espace économique européen (Islande, Lichtenstein, Norvège...). Dans ces derniers cas, la société devra disposer d’un établissement stable en France au moment du paiement de l’aide. 

Support de diffusion 
Sont admissibles les projets réalisés sur support numérique ou pellicule 16 et 35 mm.

Etat d'avancement du partenariat financier 
  • Les porteurs de projet doivent apporter la preuve formelle que d’autres partenaires sont prêts à soutenir les réalisations et fournir des données financières précises ainsi qu’un calendrier de réalisation.
  • Le projet aura obligatoirement fait l’objet d’un plan de financement acquis à hauteur de 50 % incluant impérativement un distributeur.
  • Pour les longs métrages, le solde de la subvention ne sera versé qu’après réception de l’agrément de production délivré par le CNC. 

Dispositions particulières

  • Le projet doit présenter un intérêt artistique.
  • Une interaction avec les ressources humaines insulaires est souhaitée (utilisation des ressources régionales: techniciens, comédiens, stagiaires en phase de formation ou de professionnalisation...), les seuils du RGEC restant respectés toutes obligations de territorialisation confondues.
  • Une attention particulière sera accordée aux projets présentant un ancrage territorial. 

Taux d'intervention / plafonds de l'aide / retour territorial

  • Le montant total des aides publiques attribuées au projet ne peut excéder 50 % du budget total (coût de l’écriture et du développement compris).
    Ce pourcentage est porté à 60 % pour les coproductions transfrontalières financées par plus d’un état membre et faisant intervenir des producteurs de plus d’un état membre et les œuvres dites difficiles ou à petit budget définies comme étant les première et deuxième œuvres d’un réalisateur ou les films dont le coût de production est inférieur à un million deux cent cinquante mille euros.
  • Le montant maximal pouvant être attribué est de 200 000 €.
  • Les projets tournés en langue corse de manière significative bénéficieront d'un bonus de 15 % sur le montant de l'aide attribuée.
  • L’obligation de retour de la subvention en termes de dépenses territoriales est de 160 % dans la limite de 80 % du budget global de production. 

Pièces constitutives du dossier

Une lettre de demande adressée au président du conseil exécutif de Corse

Eléments artistiques
  • La fiche technique du projet
  • Un synopsis
  • Une note d’intention de l’auteur et/ou du réalisateur
  • Un scénario
  • Le CV de l’auteur, des coauteurs et du réalisateur
  • Présentation de la société de production porteuse du projet 
 
Eléments financiers 
  • Devis prévisionnel (présentation CNC) détaillant les dépenses en Corse
  • Plan de financement prévisionnel précisant les accords déjà obtenus
  • Copie de l'agrément de production délivré par le CNC pour les longs métrages
  • Lettres d’engagement de partenaires financiers
  • Lettre d’engagement d’un distributeur chiffrée 
 
Eléments juridiques liés à l'œuvre 
  • 1 copie du contrat d’auteur signé avec la société de production
  • 1 copie du contrat de réalisateur signé avec la société de production
  • 1 copie du contrat de cession des droits dans le cas d’une adaptation 

Eléments juridiques et financiers liés au demandeur (une fois par année civile)
  • Attestation de régularité auprès des organismes sociaux (URSSAFF, ASSEDIC, AUDIENS...)
  • La photocopie de l'autorisation d'exercice du producteur délivrée par le CNC
  • Un extrait K Bis de la société de production
  • 1 Copie du dernier bilan de la société
  • 1 RIB 

fiche_technique_2.xls Fiche technique.xls  (33.5 Ko)


Procédure d'instruction

Les dossiers devront être adressés en 2 exemplaires papier (dont 1 non relié) et un exemplaire sur support numérique (CD ou clé USB) à la :
Collectivité territoriale de Corse
Direction de la culture et du patrimoine
22, cours Grandval BP 215
20187 Ajaccio
Tel : 04 95 10 98 65

​Modalités de sélection
  • Ces aides sont sélectives. Les dossiers dûment constitués et suivis administrativement par la direction de la culture et du patrimoine sont soumis à l’appréciation d’un comité technique consultatif.
  • Ce comité, composé de professionnels de l’audiovisuel et de personnes qualifiées, est chargé de donner un avis d’expert sur ces projets selon des critères artistiques et sur leur faisabilité technique et financière avant examen et décision des instances du conseil exécutif de Corse.
  • Ce comité technique consultatif se réunit 3 fois par an.
  • La liste des membres du comité, les dates limites de dépôt, et la liste des projets aidés sont consultables sur le site de la CTC (www.corse.fr/culture). 
Signature de la convention
Une convention liant le porteur du projet (société de production ou auteur pour l’aide à l’écriture) à la collectivité territoriale de Corse précise les modalités, les conditions et l’échéancier de versement de l’aide et stipule les engagements réciproques des partenaires (générique, avant premières...). 

Versement de la subvention
Ces contributions financières sont des subventions non remboursables.

Le versement s’effectue en 3 mandatements :
  • Acompte 1 : 40 % du montant de la subvention sur appel de fonds et présentation des justificatifs attestant de la mise en œuvre du projet suivants : 
  • Contrat du ou des auteurs, du réalisateur
  • Lettre d’engagement du distributeur chiffrée
  • Plan de financement et devis définitif détaillant les dépenses effectuées en Corse et les embauches de techniciens locaux.
  • Acompte 2 : 40 % du montant de la subvention sur appel de fonds et sur présentation d’un justificatif signé par le gérant ou le président de la personnalité morale et attestant le démarrage du tournage accompagné du contrat de réalisateur-technicien mentionnant la date de début de tournage.
  • Solde : à la fin des travaux au prorata des dépenses réalisées et sur présentation des justificatifs suivants :
  • Les comptes définitifs du film certifiés par le comptable et le gérant ou le président de la société de production détaillant les dépenses en Corse
  • Attestation de dépôt auprès de la Cinémathèque de Corse de 2 copies (1 DVD plus une copie en format Béta numérique, Blu-Ray ou DCP) et du scénario de l’œuvre réalisée
  • Dépôt d’une copie DVD auprès du service de l’audiovisuel et du cinéma de la CTC
  • Attestation de Corsica Pôle Tournages du dépôt de dix photos du tournage libres de droits et des documents liés au tournage (bible, plan de travail...).