Collectivité Territoriale de Corse

Ange Santini a saisi le Président Directeur Général de France Telecom

Lundi 12 Juin 2006



je souhaite le maintien en Corse d'une direction territoriale forte, à la hauteur des enjeux de développement qui sont les nôtre


Le projet de réorganisation des activités de France Télécom qui prévoit la création de onze unités territoriales et induit ainsi la disparition de l'actuelle Direction Régionale de Corse, laquelle ne serait pas transformée en direction territoriale, a soulevé dans l'île de vives inquiétudes.

Sitôt après avoir pris connaissance de ce projet national, le Président du Conseil Exécutif avait immédiatement saisit le Président Directeur Général de France Télécom , Didier LOMBARD pour lui faire savoir qu'il « ne saurait se résoudre à la restructuration envisagée ».

Arguant principalement des spécificités de la Corse, au premier rang desquelles l'insularité, et de l'importance majeure de son ancrage territorial dans le secteur des télécommunications et de ses potentiels économiques, Ange SANTINI lui a demandé que « ce projet soit revu rapidement en vue de maintenir, en Corse, comme cela est prévu dans l'île de la Réunion, une Direction Territoriale forte de plein exercice, à la hauteur des enjeux actuels et à venir dans le domaine des télécommunications. Cela afin que le pouvoir de décision demeure en Corse ».

Il a également rappelé à Didier LOMBARD que « les élus, les personnels de la société et la population insulaire ne comprendraient pas, après la récente signature d'un contrat de délégation de service public entre la Collectivité Territoriale et une filiale de l'entreprise dans le domaine du haut débit, une décision aussi brutale qui pourrait être interprétée comme l'amorce d'un désengagement de France Télécom en Corse ».

Ajoutant son « incompréhension face à une mesure restrictive qui, au-delà des lourdes et préoccupantes conséquences en terme d'emploi pour l'île, apparaît comme incohérente notamment parce qu'elle est à contresens de l'élan manifesté par la Collectivité Territoriale dans la délégation de service public précitée, qui est la première au niveau national ».