Collectivité Territoriale de Corse

Ange Santini réagit après les attentats perpétrés contre des résidences secondaires en Balagne

Lundi 21 Mai 2007



Alors que la saison touristique s'annonce très prometteuse ce qui contribue sans conteste au développement de notre île, d'aucuns continuent à penser et à agir à contre-courant en mettant des bombes.

C'est ce qui vient de se passer en Balagne avec les attentats contre des résidences secondaires à Belgodère et à Palasca.

Détruire, régler des comptes par la violence, au mépris de la morale et de la démocratie tel est sans doute, pour une poignée d'irresponsables, l'unique façon de faire avancer la solution des problèmes, qu'ils soient individuels ou collectifs.

Il est temps que la condamnation de ces pratiques d'un autre âge soit générale et sans réserves, afin que les initiatives qui profitent de la confusion ne puissent plus prospérer et entretenir le trouble.

Je tiens une nouvelle fois à exprimer mon indignation face à la multiplication de ces actes inconsidérés qui ne servent pas la Corse et j'assure de mon total soutien et de mon entière solidarité toutes les victimes de ces exactions.