Collectivité Territoriale de Corse

Apprentissage

Mardi 10 Septembre 2013



Compétence exclusive de la Collectivité Territoriale de Corse en matière d'organisation des filières de formation, l'apprentissage est une priorité de la politique de formation.
Passerelle entre le monde de la formation et celui de l'entreprise, il a été un des axes prioritaires des réflexions menées lors des travaux du PRDF.
L'insertion professionnelle de cette voie de formation s'améliore d'année en année puisque 70 % des apprentis trouvent un emploi à l'issue de leur formation.

Un Contrat d'objectifs et de moyens

Paul Giacobbi, Député de la Haute-Corse et Président du Conseil exécutif de Corse, Patrick Strozda, Préfet de Corse et Préfet de la Corse du sud, Michel Barat, Recteur de l’Académie de Corse, et Jean-Pierre Lilas, Directeur de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de Corse, ont signé le Contrat d’objectifs et de moyens / Développement de l’apprentissage en Corse, en présence de Xavier Bertrand, Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, le vendredi 29 juillet 2011 à 11 heures à l’Hôtel de Région. 

Téléchargez la convention

convention_com_corse_2011_2015___def_1.pdf Convention 2011-2015.pdf  (293.1 Ko)


La politique régionale de l’apprentissage

Apprentissage
Compétence exclusive de la Collectivité Territoriale de Corse, l’apprentissage est une priorité sans cesse affirmée de sa politique de formation. 

La Collectivité Territoriale de Corse autorise la création et le renouvellement des centres de formation d’apprentis (CFA) et décide des ouvertures et fermetures des formations. 

Visiter le site du CFA Haute-Corse

Visiter le site du CFA Corse du Sud

Elle participe aux charges de fonctionnement des centres et encourage les employeurs à recruter et à s’investir dans la formation des apprentis. 

Elle soutient les centres pour l’amélioration des conditions d’accueil des apprentis en intervenant pour la reconstruction et l’amélioration des locaux et des ateliers. 

Ce sont ainsi 10 M€ qui sont mobilisés chaque année par la Collectivité Territoriale de Corse pour le fonctionnement de l’apprentissage. On compte aujourd’hui en région Corse plus de 2000 apprentis contre seulement 1300 en 2005. 

Passerelle entre le monde de la formation et celui de l’entreprise, l’insertion professionnelle de cette voie de formation est excellente puisque 80% des apprentis trouvent un emploi à l’issue de leur formation. 

La Collectivité Territoriale de Corse met en œuvre une politique volontariste dans ce secteur qui dynamise ce dispositif. Cette politique s’est traduite par la signature du premier Contrat d’Objectifs et de Moyens avec l’Etat, financé à parité, pour un montant de 9 M€ sur cinq ans.

Le nouveau Contrat d’Objectifs et de Moyens de l’apprentissage 2011-2015

La Corse souhaite continuer de développer l’apprentissage pour optimiser l’insertion des jeunes dans le tissu économique insulaire. Ainsi un nouveau Contrat d’objectifs et de moyens est signé avec l’Etat pour la période 2011-2015. 

Ce Contrat d’objectifs et de moyens permet de répondre aux besoins des acteurs économiques locaux et présenter un réel intérêt pour l’économie régionale. 

Du point de vue quantitatif, la Corse devra atteindre d’ici 2015, 2 530 apprentis (soit + 500 apprentis par rapport à la rentrée 2010), et contribuera ainsi à l’objectif national fixé à 600 000 apprentis. 

Les orientations que la Collectivité Territoriale de Corse et l’Etat se sont fixées dans le cadre du nouveau COM sont les suivantes : 
  • le développement et l’adaptation des offres de formation,
  • le développement de l’apprentissage pour les travailleurs handicapés,
  • le soutien à l’investissement,
  • l’aide à l’amélioration des conditions de vie de l’apprenti,
  • l’accompagnement de la mobilité nationale ou européenne,
  • le développement de l’apprentissage junior,
  • les actions de promotion de l’apprentissage,
  • le renforcement et l’accompagnement du tutorat,
  • les relations CFA - réseaux d’accueil – entreprises,
  • la territorialisation des formations.