Collectivité Territoriale de Corse

Après la récente multiplication des attentats : la réaction d'Ange Santini, Président du Conseil exécutif de Corse

Mercredi 2 Mai 2007



La multiplication des attentats perpétrés ces derniers jours fait clairement apparaître que les poseurs de bombes et leurs commanditaires ont choisi, à leur manière, de ne pas être inactifs pendant la campagne de l'élection présidentielle.

Face à la remarquable participation citoyenne du premier tour, ces actions terroristes qui relèvent de pratiques surannées et anachroniques sont plus que jamais inadmissibles.

Aux exactions nocturnes d'une infime minorité qui ne génèrent que ruines traumatismes et malheur, les Corses dans leur immense majorité préfèrent la perspective de la modernité et la prospérité. C'est ce message qu'ils expriment dans la diversité de leurs choix inlassablement à chacune des consultations électorales. Avec eux, je condamne de la manière la plus ferme les récents attentats qui ont fortement endommagé les résidences secondaires à Porto-Vecchio et Pianottoli-Caldarello et visé les bâtiments publics de la Trésorerie Générale d'Ajaccio et de la Caserne du Groupement de Gendarmerie à Montesoro.

J'assure l'ensemble des victimes, les personnels des services publics visés et les personnes qui ont été commotionnées par ces explosions de mon soutien et de mon entière solidarité.