Collectivité Territoriale de Corse

Après les intempéries, l’OEHC sécurise ses réseaux

Mercredi 25 Janvier 2017



Les fortes précipitations de ces derniers jours ont eu pour conséquence d’entrainer un fonctionnement dégradé sur certains secteurs desservis par le réseau de l’OEHC. Grâce à la mobilisation et à la réactivité de nos équipes qui multiplient les interventions sur le terrain, les dégâts entrainés par les récentes intempéries ont pu être évalués. Ces opérations ont également permis de remédier aux situations les plus urgentes, afin de réalimenter ou de stabiliser les secteurs.

Le Président de l’Office d’équipement hydraulique de Corse, Saveriu Luciani tient donc à remercier l’ensemble des agents de terrain qui ont su gérer des situations parfois délicates, grâce à leur implication et leur professionnalisme.

Situation en Corse du Sud


Secteur Sud‐Est :

Grâce au soutien logistique du SDIS 2A, des plongeurs du centre de secours de Portivechju et l’intervention des agents de l’OEHC, l’héliportage réalisé hier matin a permis de décolmater la prise de l’Osu, partiellement obstruée. Cette opération a ainsi permis de réhabiliter au plus tôt l’alimentation en eau potable sur les communes de Lecci, Bunifaziu et Figari. 

La rupture d’une canalisation au niveau du pont de Figari a entrainé des coupures de la desserte en eau brute, sur le secteur allant de Pianottuli è Caldareddu jusqu’à Munacia d'Auddè.
Les opérations de rétablissement sont actuellement en cours, afin de permettre à nos abonnés de retrouver des conditions d’alimentation optimales, le plus rapidement possible. 
 
Le barrage d’U Spidali qui est actuellement plein, a ainsi permis d’encaisser la crue. L’évacuateur de crue principal (versant Osu) et le secondaire (versant Stabiacciu) sont actifs. Afin de les soulager, la vanne de restitution a été ouverte. Le surplus est ainsi évacué des deux côtés. 

Afin de réaliser un état des lieux précis et d’être en mesure de mener des interventions permettant d’assurer, le cas échéant, la sécurité des installations. 

Secteur Plaine Orientale Sud :

Après les épisodes pluvieux de ces derniers jours, le barrage de Teppe Rosse est plein. Une surveillance accrue des barrages est assurée par les agents du secteur . 

​Secteur de Sartè :

Conséquence directe des récentes inondations, le barrage de l’Ortolu est plein, son évacuateur de crue est donc sollicité. 
Il n’y a cependant pas de problème particulier à signaler, seul 10 % de sa capacité étant actuellement utilisé.
Sans le barrage, les conséquences de cette crue auraient donc été beaucoup plus importantes. En encaissant l’ampleur de la crue, il a ainsi réduit de manière significative les conséquences qu’entrainent ce type d’épisodes de précipitations intenses. 
Sur ce secteur, la situation est actuellement stabilisée, il n’y a donc pas de coupure d’eau. 

La station du Rizzanese qui est restée opérationnelle, n’a donc pas été inondée. L’usine continue ainsi d’alimenter le réseau. 

Les personnels de l’OEHC restent donc très vigilants, afin de maintenir la capacité de traitement et d’alimentation en eau potable de la ville de Sartè.

Situation en Haute‐Corse


Secteur Plaine Orientale Nord et Cap Corse :

Concernant le barrage de l’Alisgiani, celui‐ci est actuellement plein, avec un débit moyen de plus de 600 l/s enregistré depuis le 18 janvier, en départ du barrage.
Dès que les conditions météorologiques le permettront, une campagne de sectorisation sera mise en place, afin de localiser les fuites éventuelles. 
Quant à la prise du Golu, suite aux intempéries des mois de novembre et décembre derniers, elle vient d’encaisser sa 3ème crue consécutive. Bien que des dégâts aient été constatés sur l’accès et sur la prise du canal, cela n’a aucun impact sur la desserte en eau actuelle. 

Face aux conséquences des récentes intempéries survenues dans l’île, l’intervention des équipes de l’OEHC et la mobilisation d’importants moyens techniques ont permis d’agir au plus vite, afin de limiter aux maximum les désagréments.