Collectivité Territoriale de Corse

Association Locu Teatrale : le communiqué de Paul Giacobbi, Député de la Haute-Corse, Président du Conseil exécutif de Corse

Lundi 20 Janvier 2014



Depuis quelques temps, les aides financières dont bénéficie, en particulier de la Collectivité Territoriale de Corse, l’association « Locu Teatrale » font l’objet de débats médiatisés.

Des représentants de cette association ont été reçus par un de mes collaborateurs, auquel Madame Nativi a prêté des propos qu’il n’a jamais tenus.

Je tiens à faire part des différentes subventions perçues par cette association pour que chacun puisse mesurer l’effort consenti par la Collectivité Territoriale de Corse, dans un contexte économique difficile pour chacun, que l’on soit particulier, contribuable ou administration publique.

La Collectivité Territoriale de Corse a versé, en 2013, à cette association, qui dispose d’un budget de 220.000€ par an, globalement plus de 173.000€, augmentant entre 2010 et 2013 de plus de 32 %.
Cela la situe dans la part des compagnies artistiques les plus dotées de France.

Malgré le manque de rayonnement régional des activités de l’association, grevées en partie par des charges de gestion importantes, au détriment des actions culturelles susceptibles de développer de l’autofinancement, une convention quadriennale est en cours ; elle a été signée en 2011 avec la ville d’Ajaccio pour soutenir l’association à raison d’un apport financier de la CTC pendant 4 ans (2011-2014) et plafonné à 50 % du budget.
L’apport de la ville devait d’ailleurs augmenter jusqu’à 35 000 € / an.

La CTC a versé, entre 2010 et 2013, au titre des subventions culturelles, en moyenne chaque année près de 110.000 €.
Cela représente 50 % du budget de l’association (hors part ADEC), la part de la ville représentant quant à elle 5 % du budget de l’association.

S’ajoutent les aides obtenues auprès de l’ADEC au titre des emplois tremplins : 7.781 € en 2011, 23.406 € en 2012, 52.000 € en 2013, ainsi que 8.000 € versés en 2013, au titre du dispositif Corse Active.

Par ailleurs, cette association revendique la mise en œuvre d’un dispositif de soutien favorisant la langue corse, ce que la Collectivité Territoriale de Corse fait.

L’association « Locu Teatrale » a commencé son partenariat, en matière de langue corse, avec la CTC par les Ateliers de Pratique Artistique (APA).

Progressivement, l’association a souhaité se désengager de ce dispositif, n’en conservant qu’un seul au cours de l’année scolaire 2012-2013 et aucun en 2013- 2014. Cet abandon est tout à fait regrettable et préjudiciable puisqu’il n’y a plus d’intervenant de théâtre en langue corse pour les écoles de la Corse du Sud et que l’association s’est elle-même privée d’une source de revenus.

Toutes les autres demandes de l’association « Locu Teatrale » ont été retenues par la Collectivité et depuis plusieurs années, le volume financier accordé à l’association, au titre de la langue corse, ne cesse d’augmenter : passant ainsi de près de 6.900€ en 2010 à plus de 27.800€ en 2013.

Entre les années 2010 et 2013, les aides accordées, pour la langue corse, à l’association ont augmenté de plus de 400 % !

L’engagement de la CTC est plus que tenu : elle a mobilisé tous les dispositifs existants pour soutenir « Locu Teatrale » et à un niveau plus qu’enviable.