Collectivité Territoriale de Corse

Attentat contre l'Agence du tourisme de la Corse : la réaction d'Ange Santini, Président du Conseil exécutif

Mercredi 13 Septembre 2006



Quelques jours après l'Office de l'environnement, c'est l'Agence du tourisme de la Corse qui a fait l'objet d'un attentat.
Quelle que soit la motivation de cet acte de violence anonyme que je condamne avec une fermeté qui n'a d'égal que mon exaspération, je constate qu'à travers ses établissements publics, c'est la Collectivité Territoriale de Corse qui est visée.

Pour la énième fois, je dis à ceux qui, en se cachant, s'en prennent aux bâtiments d'une institution élue par le peuple et travaillant pour le peuple : « la démocratie vous autorise à exprimer ouvertement vos idées, vos critiques et vos propositions ; des élus sont également là pour relayer vos opinions ; si vous avez des récriminations personnelles à formuler, bien des moyens de droit vous sont ouverts, y compris celui de la Justice qui tranche souverainement, elle aussi au nom du Peuple ; en revanche si vous pensez déstabiliser, voire intimider par la terreur les responsables et les membres élus d'une Collectivité, vous faites fausse route : leur détermination n'en sera que plus forte. »

Je suis personnellement un partisan inconditionnel du dialogue, quand il s'instaure dans un esprit constructif, et tous mes collègues le sont comme moi. Nous sommes disposés à entendre tout le monde et nous le faisons quotidiennement ; nous sommes même prêts - nous l'avons prouvé - à faire nôtres certaines idées si nous les jugeons meilleures et opportunes.

Mais la violence anonyme est à l'opposé du dialogue ; elle n'a fait et ne fera jamais rien avancer dans un pays démocratique. Elle est une insupportable atteinte aux principes fondamentaux de notre République et une injure aux valeurs qui ont forgé l'âme corse. Il est plus que temps d'y mettre un terme.

Avec mes collègues du Conseil exécutif, j'assure de ma solidarité entière le Président, mon ami Antoine Giorgi, les administrateurs, le directeur et tous les personnels de l'Agence du Tourisme que j'encourage à poursuivre leur mission au service de la promotion et de l'essor d'une des principales activités économiques de notre île, en veillant au strict respect des équilibres environnementaux, géographiques et sociaux qui conditionnent, en Corse plus qu'ailleurs, un développement porteur de fruits pour tous les territoires et toutes les catégories sociales.