Collectivité Territoriale de Corse

Attentat contre la mairie d'Oletta: condamnation du Président du Conseil exécutif

Jeudi 2 Avril 2009



En prenant pour cible la mairie d'Oletta dans laquelle, le 2 avril dernier était présentée la version amendée du projet de PADDUC, les plastiqueurs et leurs commanditaires ont, à travers cet acte abject, fait passer un message limpide résumé par le slogan inscrit nuitamment sur le mur du bâtiment communal visé : « PADDUC NO - ATTENTI ».

Cette action terroriste est inacceptable car elle vise les locaux du symbole même de la démocratie locale et est perpétrée à quelques jours de la réunion de l'Assemblée de Corse qui examinera le projet de PADDUC.

A travers cet attentat une minorité cherche manifestement à bâillonner l'expression démocratique en imposant ses choix par la violence. Cela est purement attentatoire à la liberté et ne saurait être accepté par l'immense majorité des Corses fortement épris de démocratie. La meilleure réponse qui puisse être apportée par tous les démocrates et les membres de l'Assemblée de Corse, est de ne pas céder aux intimidations et aux menaces, de s'emparer du projet de PADDUC, de le faire évoluer pour qu'il réponde au mieux aux attentes de ceux qui vivent sur cette île.

Le Conseil exécutif condamne avec la plus grande fermeté cet attentat qui n'entame en rien sa détermination à poursuivre sereinement dans la plus large concertation, dans le respect des convictions de chacun, la mission qui lui est confiée par la loi et pour l'accomplissement de laquelle les Corses l'ont mandaté.

Il assure son Collègue et ami du Conseil exécutif, Jean-Pierre Leccia, maire d'Oletta, le Conseil municipal, le personnel communal et l'ensemble de la population de son entière solidarité dans cette épreuve.