Collectivité Territoriale de Corse

Attentat contre la salle des fêtes de Ghisonaccia : réactions du Président du Conseil exécutif et du Président de l'Assemblée de Corse

Lundi 2 Avril 2007



Ange Santini, Président du Conseil exécutif de Corse

La salle des fêtes de Ghisonaccia, située au centre d'un quartier où résident de nombreuses familles, a été la cible de poseurs de bombes irréfléchis et ce geste aurait pu avoir des conséquences dramatiques.

De tels actes, perpétrés de surcroît à l'encontre d'outils mis au service de la population, sont inacceptables.

Aucun mobile ne peut les justifier et je les condamne avec la plus grande fermeté.

J'assure de mon total soutien, Madame Marie-Ange Paolini, Maire de la commune, et l'ensemble du conseil municipal. J'exprime aussi toute ma solidarité à la population qui, privée de ce lieu de rencontre, est la première pénalisée.



Camille de Rocca Serra, Président de l'Assemblée de Corse

Attentat contre la maire de Ghisonaccia : réaction de Camille de Rocca Serra

C'est avec la plus grande fermeté que je condamne l'attentat qui a visé la mairie de Ghisonaccia et occasionné d'importants à la salle des fêtes de la commune.

Détruire un lieu qui joue un rôle essentiel en faveur du lien social prouve encore une foi l'irresponsabilité de ceux pour qui la violence reste le seul mode d'expression.

J'exprime mon total soutien et ma solidarité au maire, au conseil municipal, ainsi qu'à la population de Ghisonaccia victimes de cet acte intolérable.

Je n'aurai de cesse de m'élever contre ces pratiques, rappelant que ces exactions sont contraires aux fondements d'une société démocratique et responsable de son avenir.