Collectivité Territoriale de Corse

Attentats d'Ajaccio : la réaction de Camille de Rocca Serra

Bombi in Aiacciu : i riazzioni di Ange Santini è di Camille de Rocca Serra

Jeudi 20 Décembre 2007



Attentats d'Ajaccio : la réaction de Camille de Rocca Serra
la réaction de Camille de Rocca Serra

C'est avec une extrême détermination que je condamne les attentats commis la nuit dernière à Ajaccio.

Des locaux de la DDE déjà visés par le passé et situés au pied d'un immeuble d'habitation d'un quartier populaire d'Ajaccio ont été dévastés et une personne a été blessée et commotionnée.
Ces actes sont inadmissibles et dangereux. Au mépris de la vie, les poseurs de bombes prennent chaque fois le risque insensé de mettre en péril des vies humaines. Je tiens à témoigner aux riverains touchés par cet acte odieux et à l'ensemble des personnels de la DDE ma totale solidarité.

Quelques minutes plus tard, c'est la préfecture de région qui a été visée, par le jet d'une grenade dans la cour du palais Lantivy, qui aurait pu avoir des conséquences graves notamment pour les deux fonctionnaires de police qui assuraient leur mission de garde.

En ces circonstances, j'adresse au Préfet de région, M. Christian Leyrit, aux fonctionnaires de police, à l'ensemble du personnel de la préfecture, l'expression de mon total soutien.

Je n'aurai de cesse de rappeler que la violence ne mène à rien, elle est contraire à nos valeurs, dessert les intérêts de notre île et ne peut trouver en aucun cas de justification.
J'en appelle à la raison, à la responsabilité de chacun. La Corse a besoin de calme et il est de mon devoir d'appeler à cette sérénité à laquelle elle aspire.