Collectivité Territoriale de Corse

Attentats de Bonifacio, Porto-Vecchio et l'Ile-Rousse, condamnation d'Ange Santini

Lundi 17 Décembre 2007



la réaction d'Ange Santini 

La série d'attentats criminels qui, ces derniers jours, a touché la Corse en de nombreux points est inacceptable. 
La contestation et la critique, quelque soit le contexte, ne peuvent avoir comme vecteur que le débat démocratique. Les intérêts de la Corse ne se défendent pas à coup de bombe. 
Je ne doute pas que ces actes de violence, dont les conséquences auraient pu être dramatiques, seront unanimement condamnés par tous ceux qui sont attachés aux valeurs républicaines. 

Je tiens, au nom du Conseil exécutif de Corse, à assurer de ma totale solidarité l'ensemble des personnes victimes de cette violence aveugle ainsi que leurs proches.