Collectivité Territoriale de Corse

Camille de Rocca Serra renouvelé dans ses fonctions au Comité des régions de l'Union européenne

Cameddu di Rocca Serra torna à piglià e so funzione à u cumitatu di e rigione di l'Unione europea

Mercredi 15 Février 2006



Mercredi 15 février 2006, Camille de Rocca Serra se rendra au Parlement européen à Bruxelles pour assister à la 63ème session plénière du Comité des régions.


La Corse qui ne dispose d'aucun député européen, compte depuis 2005 un représentant au sein du Comité des régions de l'Union Européenne en la personne de Camille de Rocca Serra, Président de l'Assemblée de Corse et Député de la Corse-du-Sud.


Le 18 janvier 2006, Camille de Rocca Serra a été renouvelé dans ses fonctions par le conseil des ministres de l'Union Européenne sur proposition du Premier ministre et du ministre de l'Intérieur. Comme en 2005, il aura à coeur d'oeuvrer pour une meilleure prise en compte des intérêts de la Corse et de l'ensemble des régions insulaires dans le cadre des politiques européennes.



Dans l'exercice de son mandat Camille de Rocca Serra participe aux travaux de deux commissions importantes :

- Commission de la politique de cohésion territoriale

- Commission de la politique économique et sociale



A l'occasion de son renouvellement, Camille de Rocca Serra a tenu à ce que Martine Calderoli-Lotz, conseillère régionale d'Alsace soit désignée en qualité de suppléante, permettant ainsi une complémentarité dans la participation aux travaux des deux commissions.



Le Comité des régions institué par le Traité de Maastricht, est l'assemblée politique qui fait entendre la voix des collectivités territoriales au coeur même de l'UE. Assemblée consultative, elle est composée de 317 membres, maires, conseillers généraux ou régionaux qui représentent les 25 pays de l'Union.

La délégation française compte pour sa part 24 membres, dont le Président de l'Assemblée de Corse, qui siège dans les rangs du Parti Populaire Européen.