Collectivité Territoriale de Corse

Commission permanente de l'Assemblée de Corse : proposition d'une réunion en commissions réunies sur le dossier de l'Université le 30 novembre prochain

Cumissione permanente di lAssemblea di Corsica : pruposta d'adunita di tutte e cumissione nantu

Jeudi 30 Novembre 2006



A l'occasion de la séance publique de l'Assemblée de Corse, la commission permanente élargie aux présidents des groupes politiques et en présence du président du Conseil exécutif s'est réunie à la suite d'une suspension de séance pour faire le point sur les questions relatives à l'Université figurant à l'ordre du jour de la séance publique.

La commission a entendu le président du Conseil exécutif qui a rappelé tous les efforts engagés par la CTC pour le développement de l'Université, en précisant notamment la réalité des financements qu'elle lui attribue au regard de ce qu'elle perçoit de l'Etat.
Evoquant les difficultés financières qui ont été révélées lors du Conseil d'administration, il a jugé préférable de retirer le dossier relatif aux charges de fonctionnement et d'entretien courant de l'Université de Corse et de l'Institut universitaire de formation des maîtres de Corse, et de le représenter à la session de décembre après une analyse approfondie de la situation.

Les membres de la commission permanente ont alors décidé la tenue d'une réunion des commissions culture et finances élargie en présence du Conseiller exécutif en charge du dossier, afin d'effectuer un bilan exhaustif des flux financiers entre la CTC et l'Université, ainsi de concrétiser les règles de gestion qui ont été élaborées ces derniers mois, dans l'objectif d'assurer un fonctionnement et un développement pérennes de l'institution universitaire.

Cette réunion a eu lieu le 30 novembre 2006 à 10 heures à l'Hôtel de région, elle a permis d'entendre, le président de l'Université, Antoine Aiello.

Dans ce contexte, la commission permanente a pris acte du retrait provisoire des motions déposées par Pierre Chaubon, pour le groupe Corse Social Démocrate et Jean Biancucci, pour le groupe Unione Naziunale.