Collectivité Territoriale de Corse

Conférence annuelle de la COPEAM : discours d'ouverture de Gilles Simeoni

Samedi 9 Avril 2016



Samedi 9 avril 2016, 9h00, Palais des Congrès

Cette conférence annuelle clôture les travaux des commissions auxquelles participaient 180 personnes représentant la quasi-totalité des radios et télévisions publiques et producteurs de 27 pays de la zone euro-méditerranéenne.

Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse annoncera à l'occasion de son discours d'ouverture, la candidature de la collectivité territoriale de Corse au comité directeur de la COPEAM -Conférence permanente de l’audiovisuel méditerranéen et à la présidence de la commission cinéma, festival, culture.

Téléchargez le discours de Gilles Simeoni

discours_simeoni.pdf Discours Gilles Simeoni.pdf  (93.07 Ko)


L’adhésion de la CTC à la Copeam, l’intégration d’un réseau

La collectivité territoriale de Corse, dans le cadre de la politique volontariste qu'elle mène dans le secteur de l’audiovisuel et du cinéma, adhère depuis 2010 à la COPEAM. Cette association regroupe la quasi-totalité des radios et télévisions publiques du pourtour méditerranéen, des producteurs, et des institutions et collectivités territoriales (Provincia di Roma, Regione Calabria, Regione Lazio...).
180 participants assistent à cette 23ème Conférence annuelle, provenant de 27 pays
(Algérie, Autriche, Belgique, Côte d’Ivoire, Croatie, Egypte, Espagne, France, Allemagne, Italie, Jordanie, Liban, Malte, Maroc, Mauritanie, Palestine, République Démocratique du Congo, Roumanie, Royaume-Uni, Serbie, Slovénie, Syrie, Suède, Suisse, Tunisie, Turquie).

La COPEAM a initié de nombreuses actions parmi lesquelles un projet particulièrement ambitieux : la réalisation d'un portail Internet consacré aux archives audiovisuelles des pays de la Méditerranée, MedMem. La CTC a rejoint cette instance aux côtés de l’Université de Corse.

Dans ce contexte la volonté de la CTC de porter la voix de la Corse dans le paysage audiovisuel méditerranéen trouve toute sa pertinence.
Aujourd’hui l’enjeu est de conforter ce positionnement et de trouver toutes les voies possibles en faveur des échanges et des coopérations dans un secteur porteur. L’accueil de l’édition 2016 de la conférence annuelle de la COPEAM en Corse est de nature à encourager cette démarche. 

La candidature de la CTC au comité directeur de la COPEAM

Dans le cadre de la conférence annuelle regroupant l’audiovisuel public du bassin méditerranéen, la collectivité territoriale de Corse a participé à l’ensemble des travaux et plus particulièrement, aux ceux des commissions suivantes "patrimoine audiovisuel", "cinéma, festival, culture" et "formation".  
 
Ce matin, à l’occasion de l’Assemblée générale, le Président du conseil exécutif de Corse a présenté la candidature de la collectivité territoriale de Corse au comité directeur.
 
Composition du comité directeur :
France Télévisons, Radio France, Ina, CYBC (Chypre), EPTV (Algérie), ERTU (Egypte), HRT (Croatie), PBC (Palestine), Radio tunisienne (Tunisie), RAI (Italie), RTVE (Espagne), SNRT (Maroc), Radio Romania (Roumanie), TRT (Turquie), Télé Liban (Liban).
 
C’est à l’occasion de l'Assemblée générale annuelle qui clôturera les travaux de la conférence annuelle, que la candidature de la CTC sera examinée.

 

La CTC candidate à la présidence de la commission Cinéma, festival, culture de la COPEAM pour 2016-2018

La CTC a participé à l’ensemble des travaux des 7 commissions de la conférence annuelle de la COPEAM, et plus particulièrement aux commissions suivantes :
 
La commission patrimoine audiovisuel, actuellement présidée par Mireille Maurice (INA), a porté les années précédentes le projet « MedMem » portail internet de la mémoire audiovisuelle de la Méditerranée, qui permet d’avoir accès à quelque 4000 archives audiovisuelles accessibles gratuitement en ligne, sur un site trilingue, offrant un regard croisé sur le patrimoine de l’ensemble du bassin méditerranéen.
Les perspectives futures envisagées concernent des activités de sensibilisation au patrimoine audiovisuel, ainsi que la création d’un Prix sur l’innovation à base d’archives.
La Cinémathèque de Corse  est concernée au premier chef par cette commission, car au-delà du patrimoine cinématographique, elle conserve les œuvres audiovisuelles soutenues par la CTC. Dans ce cadre, un projet de plateforme de valorisation des archives audiovisuelles pourrait être mis en œuvre.
 
La commission cinéma, festival, culture est présidée actuellement par Vincent Melilli, Directeur général de l’ESAV (Ecole Supérieure des Arts Visuels) de Marrakech.

La CTC fait acte aujourd'hui de candidature à la présidence de cette commission pour la période 2016-2018.

Les années précédentes, la commission a notamment travaillé sur la mise en œuvre d’un programme TV dédié aux films d’écoles et sur un plan d’action pour les écoles méditerranéennes de cinéma.
Les nouveaux projets pressentis concernent l’organisation d’une table ronde méditerranéenne sur le thème « Les festivals comme levier de structuration et de professionnalisation des secteurs audiovisuels locaux » et la création d’un prix Kantara (de l’émission radiophonique éponyme pilotée par RCFM). La CTC souhaite apporter sa contribution à cette commission, afin d’envisager d’étendre ces réflexions avec la création d’un festival méditerranéen du premier film qui pourrait être initié sur le net.
 
La commission formation, est présidée actuellement par Mesut Ertanhan, chef du département Formation à la TRT (Turquie).
Les années précédentes, des ateliers ont été initiés  comme « Informer et sensibiliser aux défis climatiques et au développement durable » à Tunis en décembre 2015. Les projets à venir concernent la création d’un diplôme conjoint « Ecriture de séries TV » (partenaires promoteurs ALBA, ASAV, ESAC, Uninettuno) dans le cadre du plan d’action en faveur des écoles méditerranéennes de cinéma ou encore la 2e édition (francophone) de l’atelier de formation « La couverture médiatique des événements culturels » (Maroc, courant 2016).
La CTC soutient la filière de formation de l’Université de Corse, qui a permis la mise en place d’ateliers – tel que « Regards méditerranéens » des ateliers Varans en Corse (réalisation de documentaire) – ou d’écriture du GREC (groupe de recherche et d’essai cinématographique). A ce titre, elle est particulièrement concernée par les projets de cette commission, dont l’Université de Corse est membre.
 
La commission radio est actuellement présidée par Hervé de Haro, Directeur de RCFM. La CTC au travers d'une convention pluri-annuelle soutient RCFM dans ses choix d'ouvrir ses programmes vers la Méditerranée. Des émissions sont ainsi programmées et diffusées dans tout le bassin méditerranéen et sont pour la Corse un vecteur essentiel dans la promotion et la diffusion de la langue et de la culture corses au-delà de notre territoire.
Il est important pour la Corse de maintenir cette présidence qui renforce sa présence en Méditerranée et représente un atout pour les projets européens que la CTC envisage de déposer dans le cadre des nouveaux appels à projets de l'UE qui sont en train d'être lancés sur la période 2014-2020.
 
Enfin, la collectivité territoriale de Corse participera aujourd’hui à la conférence plénière qui portera sur le thème "Quel avenir pour les jeunes de la Méditerranée ? La contribution des médias".
Enfin, la thématique de la conférence de 2016 qui pose la question de l’avenir des jeunes en Méditerranée et de la contribution des médias est au cœur des préoccupations de la politique de la CTC qui par ailleurs est fortement impliquée aux côtés de l’université de Corse dans la mise en œuvre des formations de ce secteur.