Collectivité Territoriale de Corse

Conférence de presse d'état d'avancement des travaux de la construction du réseau RHDCOR

Cunfarenza di stampa nantu à u statu d'avanzamentu di a custruzione di a reta RHDCOR

Mercredi 25 Avril 2007

A l'occasion de la pose du câble sous-marin Propriano-Isolella, en présence Ange Santini, Président du Conseil exécutif de Corse, Alain Berthet, Directeur général de la société Corsica Haut Débit a fait le point sur l'état d'avancements des travaux du Réseau Haut Débit pour la Corse (RHDCOR) à bord du navire câblier Descartes.



La construction du réseau à haut débit pour la Corse avance à grand pas !

Depuis la signature en septembre 2005, du contrat de concession entre la CTC et France Télécom pour la construction et l'exploitation d'un réseau à haut débit en Corse, le projet avance à grand pas.

L'objectif de ce réseau est d'offrir à la Corse des services à haut débit diversifiés et de qualité, équivalents à ceux offerts dans les grandes métropoles européennes comme par exemple, dans un même abonnement : haut débit, téléphonie et bouquet de chaînes de télévision.

Pour cela, la CTC a confié à la société Corsica Haut Débit, par délégation de service public, la construction d'un réseau en fibre optique d'une longueur de 670 kilomètres, complété par une couverture sans fil (Wimax) permettant de desservir 15 zones géographiques fortement enclavées.

Avec ce réseau, près de 99 % de la population insulaire pourra accéder à l'Internet haut débit.
Le coût total de cet investissement est de 36,5 M€, dont le financement est réparti entre France Telecom à hauteur de 15,4 M€, et la Collectivité Territoriale de Corse qui finance à hauteur de 21,1 M€ au titre du Programme exceptionnel d'investissement.

Après une première étape d'études, conclue mi-2006, Corsica Haut Débit est entrée dans une phase active de travaux dès juillet de la même année. Le tirage de fibres optiques a débuté, quant à lui, sur Ajaccio et Bastia en janvier 2007, il se poursuit actuellement entre Isolella et Propriano pour la partie sud du réseau régional, et devrait permettre le bouclage total du réseau d'ici la fin de l'année 2007.

Ainsi, compte tenu de l'avancée notable des travaux, nous pouvons attendre de nouvelles offres d'accès haut débit en Corse (possibles grâce au dégroupage) devraient être disponibles sur les deux villes d'Ajaccio et de Bastia dès le second semestre. Alain Berthet, Directeur général de Corsica Haut Débit a d'ailleurs déclaré que « Corsica Haut Débit tient ses engagements, et ouvrira comme prévu dès mi - 2007, ses services aux opérateurs pour offrir le meilleur du haut débit à la Corse. »

D'ici la fin 2007, le dégroupage sera disponible sur une grande majorité des sites (75 % de la population) grâce à l'effort conjoint de la Collectivité Territoriale de Corse et de Corsica Haut Débit et les internautes insulaires bénéficieront ainsi des services tant attendus de télévision, téléphonie et haut débit, sur ADSL.

Pour sa part, le Président du Conseil exécutif de Corse, s'est réjoui «de l'avancée de ce projet ambitieux dont les corses pourront prochainement récolter les fruits avec l'arrivée des offres innovantes d'opérateurs comme Free, NeufCegetel, Orange…. C'est à ce moment là que la CTC aura atteint son objectif ! Les délais sont bien respectés grâce au sérieux de Corsica Haut Débit puisque l'étape d'aujourd'hui s'inscrit parfaitement dans le calendrier prévu ce qui nous laisse augurer la livraison complète du réseau d'ici fin 2008. »

Un réseau à la pointe de la technique

L'installation du câble de fibre optique sous-marin de Propriano à la plage du Ruppione a nécessité plus d'un an de préparation, notamment pour garantir le respect de l'environnement sous-marin, en concertation avec les associations locales et les autorités compétentes.

Ce réseau est à la pointe de la technique et tient compte des spécificités topographiques de la Corse :

- un anneau de fibre optique de 670 kilomètres, dont près de 190 kilomètres de génie civil à créer
- une desserte des 15 zones les plus difficiles en technique radio Wimax
- le bouclage par le sud a été réalisé au moyen d'un câble sous marin côtier installé entre Isolella et Propriano

Pour la desserte radio, la Collectivité Territoriale de Corse a candidaté et obtenu une licence Wimax (Wifi amélioré) en juillet 2006. Elle fait partie des 6 régions françaises retenues par l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP).
Le câble sous-marin de télécommunications Isolella-Propriano est composé d'un faisceau central de 24 fibres optiques entourées d'une double armature de fils d'acier et d'une protection en polymères à haute résistance.
Le diamètre du câble hors-tout est de 5 cm (avec une double armure). Le câble a été déroulé à l'aide du navire câblier René Descartes et posé à même le fond. Il a été prévu des zones d'ensouillage en fonction de la constitution du fond.

Le câblier René Descartes, qui est l'un des 4 navires de la flotte France Télécom Marine, a participé notamment à la pose du câble sous-marin en fibre optique Sea-Me-We 4* qui relie pour la première fois l'Europe à l'Asie sur 20 000 kilomètres, entre Marseille et Singapour.

Cartographie feston sous-marin Isolella-Propriano
* South East Asia - Middle East - Western Europe 4



Contacts presse :
- Alain Berthet, Directeur Général de Corsica Haut Débit
tel 04 95 26 80 08
- Éric Ferrari, chef de la mission technologies de l'information et de la communication
tel 04 95 10 50 80 - courriel eric.ferrari@mitic.corse.fr
- Cathy Excoffier, France télécom, Responsable du département Opinion et Information
tel 01 44 44 27 99 - 06 74 97 22 24
- Catherine Paoletti, service de presse de la Collectivité Territoriale de Corse
tel 04 95 51 64 55