Collectivité Territoriale de Corse

Consultation publique sur l'eau du 19 décembre 2014 au 18 juin 2015

Vendredi 19 Décembre 2014



Une consultation publique sur le projet de schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux et son programme de mesures (SDAGE) et sur le plan de gestion des risques d’inondation (PGRI) du bassin de Corse pour la période 2016-2021, est ouverte du 19 décembre 2014 au 18 juin 2015.

Il s’agit de reconquérir la qualité de nos cours d’eau, plans d’eau, eaux souterraines, eaux littorales et protéger les personnes et les biens des risques d’inondation.


Donnez votre avis et répondez au questionnaire sur www.sauvonsleau.fr
 

Les pouvoirs publics le 19 décembre, une consultation du public de très grande ampleur sur l’eau, les inondations et le milieu marin, accessible sur www.sauvonsleau.fr et consultable dans les préfectures et sous-préfectures de l’île, à la CTC et dans ses offices (OEC et OEHC) sur Ajaccio, Corte et Bastia ainsi qu’à l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse à Lyon (allée Lodz, 69007 Lyon) pendant 6 mois. Cette consultation est faite en parallèle dans tous les bassins hydrographiques de l’Union européenne.
Chacun pourra s’exprimer et faire des propositions d’actions pour l’eau. L’adaptation au changement climatique impose-t-elle plus d’économies d’eau ou un nouveau partage ? La lutte contre la pollution doit-elle être renforcée (poursuite de la mise aux normes des équipements d’assainissement, réduction de la pollution par les eaux pluviales, limitation de l’imperméabilisation) ? Faut-il être plus sévère sur l’urbanisation dans les zones inondables ? La fragilité écologique des fonds côtiers de la Méditerranée justifie-t-elle plus de règles pour les usages en mer ? Est-il urgent de stopper la disparition des zones humides ?
Cette consultation servira ensuite aux autorités publiques à ajuster les plans de gestion1 dont la France est en train de se doter pour les 6 ans à venir pour mettre en œuvre trois directives européennes capitales : la directive cadre sur l’eau de 2000, la directive inondations de 2007 et la directive cadre de stratégie pour le milieu de marin de 2008. Ces plans seront ensuite finalisés et adoptés par le comité de bassin de Corse, l’agence de l’eau, l’Assemblée de Corse, le préfet de Corse, préfet coordonnateur de bassin et le préfet coordonnateur de façade maritime (préfet de région PACA, assisté de la DIRM). Le Comité de bassin, présidé par Paul Giacobbi, député de la Haute Corse, président du Conseil exécutif de Corse, est le « parlement local de l’eau ». Le comité de bassin est une assemblée de 40 membres qui regroupe les différents acteurs, publics ou privés, agissant dans le domaine de l’eau : représentants des communes, des départements et de la Collectivité territoriale de Corse, des différents usagers de l’eau (consommateurs, agriculteurs, industriels, associations) et personnes compétentes (agences et offices CTC), de socio-professionnels, de l’Université de Corse et de l’Etat.

Son objet est de débattre et de définir de façon concertée les grands axes de la politique de gestion de la ressource en eau et de protection des milieux naturels aquatiques.