Collectivité Territoriale de Corse

Crise économique : le Conseil exécutif annonce la mise en place d'une série de mesures destinées à sécuriser et consolider l'activité en Corse

Crisa economica : u Cunsegliu esecutivu dici ch'eddu metta in piazza parechji misuri da securizà è aiutà l'attività in Corsica

Vendredi 31 Octobre 2008



Crise économique : le Conseil exécutif annonce la mise en place d'une série de mesures destinées à sécuriser et consolider l'activité en Corse
Ange Santini, Prisidenti di u Cunsigliu esecutivu è Prisidenti di l'ADEC hà scuntratu stamani tutti quiddi chì facini l'ecunumia in Corsica (Camara di i mistieri, ecunomichi, banchi ecc….)

Ange Santini, Président du Conseil exécutif et Président de l'ADEC, a rencontré ce matin l'ensemble des décideurs économiques insulaires (Chambres consulaires, établissements bancaires, outils financiers, Medef, CGPME, Conseils généraux…) à la CCI de la Haute-Corse, afin de leur présenter les grandes lignes de la politique économique que le Conseil exécutif va mettre en œuvre dans les prochains mois.

Il a notamment mis l'accent sur les 6 principales mesures qu'il entend mettre en place dans le cadre du Schéma Directeur du Développement Economique pour accompagner et sécuriser les entreprises insulaires qui doivent faire face à la crise :

1 - Plan Corsemploi :
Pour soutenir fortement la création d'emplois à durée indéterminée et qualifiés, la Collectivité Territoriale va consacrer 1,5 millions d'euros par an de subventions directes aux chefs d'entreprises insulaires qui créeront des CDI avec un réel niveau de qualification et qui développeront des programmes de formation.

2 - Fonds Corse à l'innovation :
Pour accompagner les PME dans leurs efforts d'équipement et de modernisation, le Conseil exécutif entend augmenter sa dotation dans le Fonds Corse à l'Innovation en la portant de 700 000 euros actuellement à 1 million d'euros par an.

3 - Incubateur régional :
Pour offrir la possibilité à tous les projets innovants, même non issus de la recherche publique d'être accompagnés, le montant investi par la CTC passera de 560 000 euros actuellement à près d' 1 million d'euros par an.

4 - Programme de structuration des filières :
Pour permettre aux TPE d'une même filière ou d'un même territoire de se regrouper et faire ensemble face à la crise, la CTC va accompagner leur renforcement, la formation de leurs personnels et leur promotion par des subventions couvrant jusqu'à 80 % de leurs coûts, dans certains cas, pendant 5 ans.

5 - La Plateforme régionale de financement de l'économie : 

Dans la période d'incertitude qui s'ouvre, la CTC va mobiliser :

- Près de 6 millions d'euros sur la période 2007-2013 pour faciliter le financement des projets des entreprises à travers des outils financiers adaptés et rapides. Cet effort sans précédent permettra de favoriser l'accès au crédit bancaire, de renforcer les fonds propres

- Près de 2 millions d'euros dans le cadre du fonds régional de garantie mis en oeuvre avec OSEO (au total 10 millions d'euros) pour apporter une garantie de 70 % d'un prêt bancaire

- Une réflexion est ouverte pour la mise en place d'un nouvel outil régional d'abondement des outils financiers, de gestion d'avances remboursables et de crédit bail immobilier. L'idée consiste à réactiver la CADEC, dont la gestion exemplaire a permis de dégager des marges financières (près de 25 millions d'euros) appréciables qui pourront être utilisées au service de l'économie régionale.

6 - Plan de cohésion économique et territorial :

D'ici à la fin de l'année, le Président du Conseil exécutif va proposer le déblocage de près d'1 million d'euros pour soutenir les services à la personne, les projets relevant de l'Economie sociale et solidaire, l'insertion des publics fragiles et prioritaires ainsi que l'amélioration des conditions de travail dans les entreprises.