Collectivité Territoriale de Corse

Déplacement du Président de l'Office des transports de la Corse en Finlande : Des bateaux hybrides pour la nouvelle compagnie régionale

Dimanche 9 Octobre 2016



Déplacement du Président de l'Office des transports de la Corse en Finlande : Des bateaux hybrides pour la nouvelle compagnie régionale

C’est depuis Rauma, en Finlande, que ce choix a été acté. La délégation de l’office des transports, emmenée par son président, Jean-Felix Acquaviva, se montre extrêmement satisfaite de ce qui a été proposé par la société Rauma Marine établie là-bas.
Une possibilité concrète d’acheter des bateaux hybrides vient de voir le jour. Il s’agit en clair,  de tourner le dos au fuel. Avec à la clé un gain certes environnemental. Mais aussi financier.

Parallèlement, l’OTC fait actuellement un travail technique préparatoire pour ensuite élaborer des cahiers des charges pour la commande des navires. Ces derniers doivent être au plus près des besoins de la Corse et au juste coût.
En clair : choisir des navires entre 70 et 90 millions d’euros. Loin des 150 millions d’euros comme par le passé.  Objectif : maitriser coûte que coûte l’exploitation avec la SEM. 

Au-delà des échanges constructifs sur la définition de navires adaptés au service public de continuité territoriale c’est-à-dire des navires d’une capacité de 500 places et de 1500 mètres ;  l’OTC se voit ainsi  conforté dans sa recherche des solutions techniques et économiques. Le  modèle hybride, comme cela est envisagé, serait une première pour la Corse. Une Corse sur « la voie de l’innovation ».  Et ce, pour au moins deux raisons.  Le gain Environnemental incontestable. En  rapport aux énergies renouvelables employées en substitution  du fuel afin de diminuer sensiblement voire d’annihiler les émissions de polluants dans les ports. 

Quant au gain financier, il consiste à diminuer les coûts d’exploitation de la  compagnie de navigation en ayant un approvisionnement local d’électricité et de GNL (gaz naturel liquéfié). Et ceci en relation avec la programmation pluriannuelle de l’énergie. 

En tout été de cause, d’autres réunions sont prévues avec la société Rauma. Avant de lancer les prochains appels d’offres.