Collectivité Territoriale de Corse

Deux formations au cinéma documentaire conventionnées AFDAS à Ajaccio

Jeudi 3 Avril 2014



L'écriture théâtrale, outil de création pour le cinéma documentaire du 16 au 27 juin 2014

Deux formations au cinéma documentaire conventionnées AFDAS à Ajaccio
Inscriptions en cours, 2 semaines (70 heures). Formation conventionnée AFDAS
Possibilité de prise en charge des frais d'hébergement

Public concerné
Cette formation s’adresse à tout public, cherchant à s’initier ou à remettre en question sa pratique du cinéma documentaire.

Elle est organisée à l’initiative de Corsica.Doc par les Ateliers VARAN, en partenariat avec le CSJC.

Nombre de stagiaires : 10

Objectifs

« Le romancier est fait d’un observateur et d’un expérimentateur » Ces mots d’Emile Zola pourraient définir le réalisateur d’un cinéma de l’autonomie, le « cinéma direct ». Dans ses enquêtes, ce cinéaste ne se laisse pas sidérer par la réalité. Dans ses tournages, il ne cesse d’expérimenter des mises en scène du réel.L’Atelier de deux semaines a pour effet de raviver la conception et la pratique de l’écriture cinématographique, dans son sens le plus large, de l’écriture du projet, au tournage, jusqu’et y compris au montage. Le but de cet Atelier est de dégager l’écriture documentaire de cette routine qui consiste à « capter » la réalité.Au cours de ces dix jours, les participants se verront proposer une douzaine d’exercices d’écriture. Chacun de ces exercices leur permettant d’élaborer une forme brève inédite, un détour pour rendre compte du réel, sans se laisser piéger, empoisser par ces apparences qu’on prend généralement pour « la réalité ».Dans cet Atelier, on apprend à se servir d’outils dramaturgiques. Transposés d’un univers théâtral, ces exercices, qu’on pourrait dire « transdisciplinaires », associés à des projections de films comme autant de traversées du miroir, viennent enrichir les perspectives du cinéma documentaire en créant une tension féconde entre document et fiction. Chaque projection est l'objet d'un exercice. Ces exercices ouvrent des horizons formels et redonnent du jeu à la création de récits.Le groupe de stagiaires explore les possibles de l’écriture et chacun y trouve sa propre voie, jusqu’à une nouvelle conception de ses projets à venir.

Pour en savoir +

Pratique de la réalisation documentaire du 8 septembre au 24 octobre 2014

Inscriptions en cours, 7 semaines (245 heures)

Public : toute personne éprouvant le besoin de traverser une expérience de réalisation cinématographique, avec ce que cela comporte d’engagement et d’exigence (sans pré-requis technique).

Nombre de stagiaires : 10 

Contenu du stage

Première période :
Exercices pratiques, analyse filmique, repérages.
Pendant les deux premières semaines, s’effectuent simultanément : 
Brève prise en main technique, projection et analyse de films.
Réalisation de deux exercices au cours desquels se fait une initiation au montage.
Projection et analyse de films documentaires de référence.
Séminaire d’une journée sur les écritures documentaires.
Visionnage à la carte de la Vidéothèque Varan.

Pendant cette période, chaque stagiaire choisit, définit, prépare et repère le sujet du film documentaire qu’il souhaite réaliser.

Deuxième période :
Tournage du film de stage. (3 semaines environ)

Les stagiaires organisent leurs tournages par fraction d’une demi-journée ou deux. Les rushes sont projetés à raison d’au moins trois séances par semaine, en présence de tous les stagiaires. Cette progression dans l’analyse et la critique des tournages donne aux stagiaires la capacité de se corriger et d’approfondir la réalisation de leur sujet.

Troisième période :
Montage et finition du film de stage. (2 semaines environ)

Chaque stagiaire, au fur et à mesure du tournage, commencera à dérusher et à prémonter son film encadré par des monteurs professionnels. Cette collaboration permet de mettre en place la structure définitive et le montage final du film. Ce moment essentiel met en évidence les idées restées diffuses lors des tournages.

Pour en savoir +