Collectivité Territoriale de Corse

Discorsu di u Presidente di l'Assemblea di Corsica, Jean-Guy Talamoni in apertura di a sessione di u 27 d'aprile di u 2017

Discours du Président de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, en ouverture de la séance publique du 27 avril 2017

Jeudi 27 Avril 2017



"Ne vous trompez jamais de colère"


Care culleghe, Cari culleghi,

E stonde chè no campemu mi parenu straurdinarie assai. Quandu dicu què, ùn dicu micca ch’elle sò meravigliose. Mancu à pena. S’è ùn sò urdinarie ste stonde, ghjè perchè l’avvene hè più incertu chè mai.

Nantu à u pianu internaziunale, i periculi sò maiò. In Francia, l’elezzione presidenziale rispechja una situazione gravissima è un angoscia tremenda di e ghjente.

Ma noi quì, simu in carica di a Corsica. È ind’è noi dinù, si sviluppeghja st’angoscia cullettiva, stu mal’essere, stu sintimu d’abbandonu di una parte di u nostru populu. Ind’è noi dinù, ci sò state e rumpiture suciale è sucetale, rumpiture territuriale, rumpiture trà i giovani è quelli, più anziani, chì decidenu.

Dipoi guasi un annu è mezu, a nostra maiurità hà iniziatu pulitiche per pruvà à riduce isse rumpiture. Ci vulerà à pena di tempu per rializà st’ubbiettivu.

Lire la suite

Chers collègues,

La période que nous vivons me semble extraordinaire. Je ne dis pas merveilleuse. Ce n’est aucunement le cas. Si cette période n’est pas ordinaire, c’est parce que l’avenir est plus incertain qu’il ne l’a jamais été depuis longtemps.
Sur le plan international, les périls sont majeurs. En France, l’élection présidentielle reflète une situation gravissime et une forte angoisse collective. 

Mais dans cet hémicycle, nous sommes en charge des affaires de la Corse. Et chez nous également se développe cette angoisse, ce mal être, ce sentiment d’abandon d’une partie de notre peuple. Chez nous également, on constate des fractures sociales et sociétales, des fractures territoriales, des fractures entre la jeunesse et ceux, plus anciens, qui décident.

Depuis presque un an et demi, notre majorité a initié des politiques destinées à réduire ces fractures. Il faudra davantage de temps pour atteindre cet objectif.

Lire la suite