Collectivité Territoriale de Corse

Extrait de la déclaration du Président du Conseil exécutif devant le Premier Ministre

Vendredi 21 Septembre 2007



Extrait de la déclaration du Président du Conseil exécutif devant le Premier Ministre
21 septembre 2007 - Hôtel de Région - Ajaccio

Le Président du Conseil exécutif s’est félicité de la venue du Premier Ministre en Corse, quelques semaines après la visite du Président de la République et à la veille de la tenue d’un conseil des Ministres
décentralisé prévu fin octobre sur l’île.

C’est sur un constat optimiste que le Président Ange Santini a ouvert son propos : « La Corse qui vous accueille est en train de changer et de progresser. Les indicateurs sont positifs », faisant cependant remarquer que la situation économique et sociale demeurait fragile.

Ange Santini a rappelé le rôle essentiel de la Collectivité Territoriale de Corse (CTC) qui « encourage et accompagne fortement cette mutation ».
Pour que la collectivité puisse aller plus loin dans cette dynamique, il a demandé au Premier Ministre le soutien de l’Etat dans le cadre d’un partenariat constructif notamment en ce qui concerne des ajustements sur le statut actuel, les ressources de la collectivité et la fiscalité.

Ange Santini a également évoqué le Plan d’Aménagement et de Développement Durable de la Corse, en soulignant que « 2008 sera une année très importante car elle verra l’adoption de ce document stratégique qui doit permettre à la Corse d’être plus compétitive au plan économique, de valoriser ses atouts identitaires, d’être aménagée de manière plus équilibrée, de faire de son capital
environnemental un véritable moyen de développement en veillant à ce qu’il soit préservé et mis en valeur
. »

Enfin, le Président a abordé la question des droits de succession, les problèmes liés au logement, à l’environnement, à l’énergie (en insistant sur le raccordement de la Corse au projet de gazoduc Galsi) et au développement économique. Il a également annoncé que la CTC ferait très rapidement des propositions au gouvernement en matière d’adaptation législative et réglementaire. Pour conclure, Ange Santini a abordé le problème du rapprochement des détenus et demandé à ce que ne soient pas
systématiquement dépaysés tous les procès.

confpresserentree2007.pdf ConfPresseRentree2007.pdf  (186.63 Ko)