Collectivité Territoriale de Corse

Formation professionnelle continue

Mardi 10 Septembre 2013



Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles

Ce contrat a été adopté par l'Assemblée de Corse le 15 décembre 2011.

Cadre juridique

La loi 2009-1437 du 24 novembre 2009 relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie, fixe, en son article 57, les modalités d’élaboration et d'adoption du Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles (CPRDF).

Le contrat de plan État / Région succède à la précédente génération des Plans régionaux de développement des formations professionnelles (PRDF) élaborés par les Régions selon les dispositions de la loi 2004-89 du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales.

Tout en réaffirmant le rôle pilote des Régions en matière de formation professionnelle, la loi du 24 novembre 2009 introduit des modifications substantielles portant sur les conditions partenariales de son élaboration, ses modalités d'adoption, de suivi et d'évaluation :

Il s'agit désormais d'un « contrat de plan régional signé par le Président du Conseil régional au nom de la Région, par le représentant de l'État dans la Région et par l'autorité académique ».

La signature intervient après adoption par l'assemblée régionale, au 1er semestre 2011 selon les termes de la loi, et après consultation des départements. Il est « élaboré par la Région au sein du Comité de coordination régional de l'emploi et de la formation professionnelle » (CCREFP).

Le CCREFP assure le « suivi et l'évaluation de ce contrat de plan » qui couvre la durée de la mandature régionale.

La portée générale du Plan et son objet demeurent en revanche inchangés : « le contrat de plan régional de développement des formations professionnelles a pour objet de définir une programmation à moyen terme des actions de formation professionnelle des jeunes et des adultes et d'assurer un développement cohérent de l’ensemble des filières de formation en favorisant un accès équilibré des femmes et des hommes à chacune de ces filières de formation ».
Il comporte des actions d'information et de formation destinées à favoriser leur insertion sociale. Il définit également les priorités relatives à l'information, à l'orientation et à la validation des acquis de l'expérience. »

deliberation2011_329_ac.pdf DELIBERATION CPRDF 2011-329 AC.pdf  (1.62 Mo)


6 orientations déclinées en 13 fiches actions


Formation professionnelle continue
  • Orientation 1
Répondre aux besoins du tissu économique et sécuriser les parcours vers l’emploi
(En accordant une attention particulière aux publics les plus en difficulté et/ou les plus éloignés de l’emploi)
 
  • Orientation 2
Dispenser un service AIOA sur tout le territoire
 
  • Orientation 3
Dynamiser l’alternance
 
  • Orientation 4
Renforcer une culture et des pratiques de qualité dans l’AIOA et FTLV- y compris en alternance
 
  • Orientation 5
Intégrer progressivement la langue et la culture corses dans tous les dispositifs de formation professionnelle et d’apprentissage
 
  • Orientation 6
Suivre, évaluer le CPRDFP

Pour en savoir +, téléchargez les fiches Orientations

deliberation2011_329_ac_3.pdf Fiches orientations.pdf  (675.47 Ko)


Diagnostic préalable au contrat de plan régional de développement des formations professionnelles (CPRDFP)

Passer de l’adoption d’une stratégie de formation tout au long de la vie, résultat de la concertation entre les partenaires institutionnels et professionnels de la CTC à une négociation sur des objectifs partagés et des moyens entre l’Etat et la CTC.

Le PRDF s’inscrit dans les compétences de la CTC telles qu’elles sont définies par les lois générales et celles relatives à la Corse.

La stratégie de formation tout au long de la vie (PRDF 2007-2013 ) adoptée par l’Assemblée de Corse en juillet 2006 a été élaborée en concertation avec l’ensemble des partenaires institutionnels et professionnels de l’île.
Il définit un cadre d’actions qui organise les parcours de réussite, accroît les performances du système d’éducation et de formation en assurant à tous l’acquisition des savoirs fondamentaux, ouvre l’école au monde extérieur en privilégiant les liens avec l’entreprise ainsi que la mobilité et les échanges avec d’autres régions ou pays.

La loi n° 2009-1437 du 24 novembre 2009 relative à l’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie, précise que la formation professionnelle doit permettre à chaque personne d’acquérir et d’actualiser des connaissances favorisant son évolution professionnelle. Elle lance le défi de permettre à toute personne de progresser d’au moins un niveau au cours de sa vie professionnelle.

Pour atteindre cet objectif ambitieux, la loi du 24 novembre 2009 prévoit la « négociation » entre l’Etat et la CTC d’un accord autour d’objectifs communs définis dans le contrat de plan.

Ce document établi pour une durée de 4 ans, aura un caractère prescriptif pour l’ensemble des partenaires. Il constituera une véritable contractualisation des engagements par la signature conjointe de la CTC et de l’Etat.

Pour en savoir plus

Volet enseignement supérieur du CPRDFP - éléments de diagnostic relatifs à la relation formation-emploi

Cartes des établissements de l’enseignement secondaire
Cartes des établissements de l’enseignement secondaire
Le monde change et les établissements d’enseignement supérieur et de recherche aussi ; lieux de transmission et de production du savoir, ceux-ci sont écartelés entre une mission classique (éduquer) et une fonction créatrice (développer et insérer), l’une et l’autre s’accommodant mal des impératifs économiques du monde contemporain.

Face aux évolutions rapides des technologies et des métiers, face à une crise sociale et économique structurelle amplifiée dans certains secteurs par la spécificité de l’île, les établissements d’enseignement supérieur sont confrontés à une demande de professionnalisation des filières de formation, et donc de recherche permanente d’adaptation au marché de l’emploi.
Néanmoins, la relation entre « formation » et « métier ou activité » ne saurait, au niveau de l’enseignement supérieur, notamment universitaire, s’envisager en termes de stricte correspondance, ou pire encore de déterminisme.

L’ambition d’une politique de formation rénovée s’articule autour des axes suivants :
  1. une gouvernance régionale à rénover
  2. une offre d’enseignement supérieur à organiser et à adosser à l’emploi
  3. des conditions de vie et d’étude à améliorer.

Pour en savoir +

enseignement_superieur.pdf CPRDFP-Enseignement supérieur.pdf  (1.41 Mo)


Pour en savoir +, d'autres sites internet vous informent

Portail d'information sur l'orientation tout au long de la vie
www.fiore-corse.fr

Office national d'information sur les enseignements et les professions (ONISEP)
www.onisep.fr

Portail de l'Etat, des régions et des partenaires sociaux
www.orientation-pour-tous.fr

Association régionale des missions locales
www.missions-locales-corse.org