Collectivité Territoriale de Corse

Installation du Conseil de la langue corse - Accademia corsa di i vagabondi le 8 décembre 2012 à Corte

Lundi 31 Décembre 2012



Le Conseil Linguistique de la langue corse

Le Conseil de la langue corse est un outil consultatif au service de l’intervention glottopolitique de la Collectivité Territoriale de Corse pour la sauvegarde et la promotion de la langue corse. Il est aussi le fruit de l’évolution de l’ambition que nous partageons pour la langue, ainsi que des moyens donnés à la politique linguistique.

Le siège du Conseil de la langue corse est à Corti, salle Simon’Ghjuvanni Vinciguerra - Ghjuvanni di a Grotta, grand poète et résistant de la Seconde guerre mondiale.

Contexte

Le Conseil de la langue corse créé en 2005 avait pour mission de produire un plan de développement de la langue corse en s’appuyant notamment sur les enseignants-chercheurs de l’Université. À l’époque, les ressources humaines du service de la langue corse ne permettaient pas de réaliser une évaluation-diagnostic suivie d’un projet de revitalisation linguistique. Depuis mars 2010 nous disposons des ressources humaines nécessaires à l’application du plan 2007-2013, à l’évaluation de sa réalisation, ainsi qu’à la prospective, c'est-à-dire l’élaboration d’un plan à moyen terme Lingua 2020, calé sur le calendrier européen et un plan à long terme Lingua 2030, fixant les grandes orientations et les objectifs que nous assignons à notre Collectivité afin de redynamiser la pratique de la langue corse dans tous les domaines de la société. La création du Cunsigliu di a lingua répond à un besoin d’élargir la gouvernance de la politique linguistique de la Collectivité Territoriale de Corse afin de bâtir une politique linguistique fondée sur un consensus politique et sociétal.

Le Conseil de la langue corse est structuré en 5 collèges : élus, universitaires, experts, société civile et membres extérieurs. Nous avons tenu à inviter aussi, des correspondants étrangers qui seront à même d’accroître la visibilité de leur engagement, hors de l’ile.

L’Accademia corsa di i Vagabondi créée dans un premier temps en 1969 aura à charge la promotion de l’art, de la littérature et du travail de terminologie. Elle sera donc divisée en 2 commissions. Elle comptera parmi ses membres le Conseiller exécutif en charge de la langue corse, les experts, le Directeur de la langue corse et les trois chefs de service, les élus, le Président de la commission des compétences législatives et règlementaires, les universitaires, le représentant du Conseil économique, social et culturel et un représentant élu du collège de la société civile.

Objectifs

Le Conseil de la langue corse aura en charge le suivi et l’évaluation des politiques menées, mais également, au-delà de ce rôle consultatif, une fonction normative. 

Dans le respect des variétés du corse et du principe de polynomie, il est en effet urgent que l’on dispose d’outils linguistiques efficaces.

Le Conseil de la langue corse axera donc ses travaux sur :

•        la consultation, la conception et l’évaluation de la politique linguistique          
Le conseil, en séance plénière, sera consulté sur la direction de la politique linguistique. Chaque année, les résultats de notre politique seront présentés et discutés.

•        les travaux d’élaboration linguistique
Le Conseil aura pour mission de travailler à l’élaboration d’un dictionnaire qui mutualisera les ressources, les compétences et les volontés en direction d’un projet commun. Les derniers développements de la langue corse dans des nouveaux domaines d’usage et d’expression traduisent le désir ardent pour la langue, la capacité de notre langue à trouver des ressources propres mais aussi l’urgence de lui donner des outils, étant donné son état de faiblesse. Trop souvent, nous utilisons des terminologies différentes pour les néologismes. On ne peut, sous prétexte d’abandon ou d’opposition systématique aux modèles d’élaboration différents des nôtres, laisser à chacun le droit d’élaborer ses propres mots pour désigner de nouveaux concepts. 

Aujourd'hui, les élus et les fonctionnaires des collectivités qui ont signé la Charte de la langue corse ont besoin eux aussi de ce type d’outils : lexiques thématiques et dictionnaires. Il nous faut identifier et diffuser les mots les plus usités de façon à permettre aux corses de comprendre leur langue quand elle investit des registres et des domaines nouveaux, mais aussi de façon à ce que les mots ne soient plus définis de façon arbitraire par tout un chacun, quelle que soit son intention ou sa compétence. Les néologismes nécessitent un certain consensus.  

Au vu de ces critères, cette recherche ne peut reposer que sur l’échange entre les différents experts afin que notre langue se modernise tout en demeurant fidèle à son esprit, sans devenir  le calque insipide de l’italien, du français ou de l’anglais, et sans pour autant se replier sur elle-même en se réduisant à un idiome incompris de tous, aux mains d’un cercle étroit de spécialistes.

Si l’impulsion populaire a permis de faire émerger la conscience linguistique corse, il revient aujourd’hui aux techniciens et aux professionnels de la langue, non pas de s’accaparer la langue comme on peut l’entendre trop souvent, mais de la doter d’outils nouveaux et modernes de telle sorte qu’elle soit vivante et parlée de tous. Il sera l’apanage du comité de terminologie d’établir le bon usage de la langue corse. Ainsi, le Conseil de la langue travaillera à la rédaction d’un dictionnaire et de lexiques de termes usuels permettant à notre langue de s’exprimer dans tous les registres et domaines.

•        L’organisation de séminaires thématiques
Le Conseil de la langue corse a pour fonction de doter la langue corse des outils qui permettront la normalisation de son usage. Sa vocation n’est aucunement de confisquer la parole ou la réflexion sur la question linguistique. Il s’agira d’un lieu d’échange, de propositions et de synthèse, notamment via l’organisation de séminaires thématiques publics qui serviront à l’élaboration des plans Langue corse 2020 et Langue corse 2030. Des séminaires autour de l’éducation, de la création, des TIC, des médias, du cinéma et de nombreux autres sujets seront organisés dans les mois à venir.

•        La promotion de la langue corse
Le Conseil de la langue participe à l’activité de promotion de la langue corse. Il remet des prix relatifs à la langue et la culture corse que lui délègue l’Assemblée de Corse.

•        L’autorité linguistique
Le Conseil de la langue corse détient l’autorité linguistique. Il peut se saisir de  toutes les questions qui lui paraissent importantes au sujet de la langue corse.

Composition

Le Conseil de la langue n’est pas uniquement composé par les représentants de chaque groupe politique de l’Assemblée de Corse, mais aussi par des universitaires, des experts, des écrivains, des associations ou organismes chargés de promouvoir et de diffuser la langue.

Les membres de droit sont le Conseiller exécutif en charge de la langue corse qui le présidera, le Directeur de la langue corse et les trois chefs de service. Chaque groupe de l’Assemblée de Corse aura un représentant. Chaque groupe de 10 membres et plus aura un représentant de plus. Le Président de la Commission des compétences législatives et règlementaires, les enseignants chercheurs de l’Université de Corse représentés dans le Collège des universitaires feront également partie du Conseil de la langue corse.

Les experts sont des personnes reconnues pour leur engagement en faveur de la langue, de la littérature et de la culture corse. Ce sont des femmes et des hommes ayant des compétences académiques. Ils sont spécialistes de la langue, poètes, écrivains ou anciens universitaires.

Le Collège de la société civile compte parmi ses membres des associations culturelles mais aussi les grandes institutions de l’ile de façon à accroître la diffusion de la langue, surtout dans le domaine des loisirs, des nouvelles technologies et de l’économie.

Structure générale

  • Le Conseiller exécutif en charge de la langue corse, Président du Conseil de la langue corse      
  • Le Directeur de la langue corse
  • Les trois chefs de service de la direction de la langue corse (Formation, Diffusion, Conseil)
  • Le  CESC, représenté par son Président et le Président de la section culturelle, ou leurs représentants.
  • Le Collège des élus : 1 représentant de chaque groupe d’élus à l’Assemblée de Corse et un représentant supplémentaire pour chaque groupe d’élus de 10 membres et plus
  • Le Collège des universitaires
  • Le Collège des experts
  • Le Collège des membres de la société civile, qui choisit un représentant pour le comité de pilotage
  • Le Collège des membres venant de l’extérieur
Les membres des 4 collèges mentionnés ci-dessus sont désignés par le Président du Conseil exécutif de Corse, en concertation avec le Président de l’Assemblée de Corse, le Président de l’Université de Corse et le Président du CESC.
Les membres des collèges : universitaires, experts, société civile, membres extérieurs, seront représentés par 10 personnes pour le premier et 13 pour le second collège, par 26 pour le troisième collège et 5 pour le quatrième.

Cunsigliu di a lingua corsa - Accademia corsa di i vagabondi

  • Collège des élus
Pierre GHIONGA
Pierre CHAUBON
Marie-Antoinette SANTONI BRUNELLI
Antoine SINDALI
Saveriu LUCIANI
Mattea LACAVE
Annonciade NIELLINI
Viviane BIANCARELLI
Antoine ORSINI
François TATTI
Jean-Guy TALAMONI

  • Collège des universitaires                              
Ghjuvanni CANCELLIERI
Stella MEDORI
Geniu GHERARDI
Francesca ALBERTINI
Dumenica VERDONI
Mariamichele VENTURINI                                                                                                 
Ghjacumu THIERS                                                                                                                    
Pasquale OTTAVI                                                                                                                 
Rumanu COLONNA                                                                                                                 
Alanu DI MEGLIO

  • Collège des experts
ADECEC                                                  
Ghjiseppu SICURANI
Ghjuvanlucca SANTONI                           
Ghjacumu FUSINA
Petru MARI
Ghjuvanni CHIORBOLI
Ghjuvancarlu MARSILY
Ghjiseppu FRANCHI
Marie-Jean VINCIGUERRA
Marie FERRANTI
Rinatu COTI                                                                                                                               
Petru LECA                                                                                                                   
Ghjuvanmaria ARRIGHI

  • Collège de la société civile
Maddalena ZUCCARELLI
Roland RINALDI
Francescu FLORI
Antone CIOSI
A FILETTA
A Rinascita di u Vechju Corti
CCI Regiunale
Camera di i Mistieri Regiunale
Camera Regiunale d’Agricultura
Culletivu Parlemu Corsu
Michele FRASSATI
CRDP
Dumenicantone GERONIMI
Ghjuvanteramu ROCCHI
À Scioglilingua                              
Eliana LUCIANI
Lisandru MARCELLESI
Gruppu TAVAGNA
Sistu UGOLINI
Francine MASSIANI                                                                                                       
Ghjuvancarlu ADAMI                                                                                                                
Maria OTTAVI – POLETTI
Ghjuvanpetru RISTORI
Petrughjiseppu FILIPPUTI
Tony CASALONGA
Santu MUFRAGGI

  • Collège des membres venant de l’extérieur
Accademia Francese
Istitutu di i Studii Catalani
Euskaltzaindia                                                                                                                          
Marie-Jeanne VERNY (FELCO)                                                                                               
Jean-Louis BLENET

Le Conseil de la langue corse est un organe de consultation et de travail de l’Assemblée de Corse.

Il est composé comme suit :

•        Le comité de pilotage

Le comité de pilotage du Conseil de la langue corse et de l’Accademia corsa di i Vagabondi comptera parmi ses membres : le Président du Conseil de la langue corse, le Président de l’Accademia corsa di i Vagabondi, les présidents et rapporteurs des commissions et les représentants de la direction de la langue corse. Il orientera les réflexions en direction des travaux d’élaboration et d’évaluation des plans Langue corse 2020 et Langue corse 2030. Un bilan d’activité semestriel lui sera présenté.

•        L’Accademia Corsa di i Vagabondi

Cette structure est en charge de la promotion des arts et de la littérature, mais aussi de la terminologie. Emanation du Conseil de la langue, l’Accademia corsa di i Vagabondi sera composée du comité des universitaires, des experts ainsi que des membres extérieurs. Elle aura à sa tête un Président élu émanant du collège des universitaires ou des experts. La direction de la langue corse les accompagnera dans leurs actions.

•         Les commissions

Le Conseil de la langue corse est en charge de 4 commissions :
  1. Commission Education
  2. Commission pour la toponymie corse
  3. Commission pour la promotion de la langue dans les medias
  4. Commission de sociolinguistique


L’Accademia corsa di i Vagabondi est en charge de 2 commissions :
  1. Commission pour la terminologie de la langue corse 
  2. Commission pour la littérature


La commission Education a pour fonction d’apporter de l’expertise, de formuler des propositions et de participer au suivi de la mise en oeuvre du plan de développement de l’enseignement de la langue corse.  Elle associe toute la diversité des acteurs de l’éducation.

La commission pour la toponymie corse travaille sur le recensement des toponymes corses, l’élaboration de la toponymie des exonymes et s’engage en faveur de l’usage de la toponymie corse dans les institutions. 

La commission pour la promotion de la langue dans les medias et la création s’engage en faveur de la diffusion de la langue à la radio, la télévision, la presse écrite, Internet et tout autre support journalistique d’aujourd’hui. La création en général sera valorisée et soutenue par cette commission.  

La commission de sociolinguistique participe aux enquêtes d’évaluation de la pratique linguistique, à l’élaboration des planifications et à leur évaluation. Elle propose des outils de mesure et fait des recommandations pour la diffusion sociétale et institutionnelle et l’enracinement social de la langue.

La commission pour la littérature corse remet le Prix du livre corse de la CTC, organise des actions de promotion de toutes les activités qu’elle jugera importantes pour l’expansion de la connaissance et de la littérature corse.

La commission pour la terminologie de la langue corse s’engage dans la résolution des problèmes de grammaire, la publication d’un ouvrage général sur la grammaire, l’orthographe, la syntaxe, la conjugaison, mais aussi des éléments de vulgarisation. Elle a aussi pour but d’offrir à la population les outils les plus adaptés aux besoins de l’usage quotidien de la langue. Elle a pour mission d’entretenir le lexique du trésor de la langue corse mais aussi de créer, dans l’esprit de la langue et du maintien de la communication, les mots nouveaux dont la langue a besoin pour pouvoir exister aujourd’hui et demain