Collectivité Territoriale de Corse

L'Exécutif de Corse organise un séminaire avec l’ensemble des chefs d’établissements et des gestionnaires des EPLE le mercredi 18 mai 2016

Mercredi 18 Mai 2016



Dans le cadre de sa politique menée en matière d’éducation, la Collectivité territoriale de Corse organise aujourd'hui un séminaire avec l’ensemble des chefs d’établissements et des gestionnaires des EPLE (établissements publics locaux d’enseignements) de l’académie de Corse en présence de Gilles Simeoni, Président du Conseil exécutif de Corse, Jean-Guy Talamoni, Président de l’Assemblée de Corse, Josépha Giacometti, conseillère exécutive en charge de l’éducation.

L’éducation et la formation constituent l’une des priorités de l’action politique du nouvel exécutif de Corse

Ce dernier souhaite assumer pleinement les responsabilités qui sont les siennes en la matière. Il s’agit donc d’œuvrer le plus efficacement possible, avec l’ensemble des partenaires, au service de l’épanouissement et de la réussite des élèves de notre île.
 
La CTC dispose en effet de compétences très larges dans le domaine éducatif.
 
Elle assure l’entretien et le fonctionnement des EPLE (établissements publics locaux d’enseignement) dont le foncier est sa propriété. Elle met à disposition de l’établissement des bâtiments et équipements indissociables conformes à la réglementation applicable notamment en matière d’hygiène et de sécurité. Elle garantit le financement de la viabilisation et de l’entretien courant, la maintenance lourde, les grosses réparations et les opérations d’urgence. Elle assure l’accueil, la restauration, l’hébergement ainsi que l’entretien général et technique, à l’exception des missions d’encadrement et de surveillance des élèves.
 
La CTC définit et arrête la structure pédagogique générale des lycées et collèges.
 
Elle autorise l’ouverture ou la fermeture de sections d’apprentissage.
 
Pour les lycées, en matière d’enseignement supérieur, la CTC peut également après délibération de l’Assemblée de Corse, organiser ses propres actions complémentaires. 
 
La CTC encourage les actions éducatives et culturelles menées dans les établissements. Elle initie des opérations diverses en fonction des politiques qu’elle conduit dans l’intérêt des jeunes élèves à l’échelon territorial.
 
Dans un souci de lutte contre l’obésité, mais aussi de découverte des produits du terroir, la CTC soutient des opérations d’éducation alimentaire et au goût. Elle met en place un programme annuel d’actions culturelles en milieu scolaire, en lançant un appel à projets auprès des acteurs culturels de l’île (théâtre, cinéma, danse, lecture, arts plastiques, bande dessinée, patrimoine).
Soucieuse d’apporter une aide aux élèves en difficulté scolaire ou en risque de décrochage elle finance des programmes d’accompagnement scolaire (aide aux devoirs, soutien aux élèves des sections sportives de haut niveau…)
La CTC conduit également des actions en faveur de l’ouverture culturelle des établissements sur l’extérieur et de l’épanouissement des élèves. L’ensemble de ses aides, consenties sur fonds propres permettent notamment de désenclaver les établissements implantés dans le rural auxquels une attention particulière est apportée.
 
Enfin l’Assemblée de Corse adopte le plan de développement de l’enseignement de la langue corse dont les modalités d’application font l’objet d’une convention conclue entre la CTC et l’État. L’objectif étant d’offrir une scolarité en langue corse à l’ensemble des écoliers insulaires, développer la cohésion sociale et l’intégration avec la langue en l’inscrivant la LCC comme matière normale du baccalauréat et du brevet des collèges.
 
L’action volontariste de la CTC passe, bien entendu, par un dialogue permanent avec l’autorité académique et le ministère de tutelle, mais aussi avec les personnels enseignants et administratifs des établissements scolaires.
 
C’est dans cet esprit constructif que le conseil exécutif de Corse a souhaité organisé un séminaire qui regroupera l’ensemble des chefs d’établissement et des gestionnaires des EPLE de l’académie et les services de la CTC, suivi d’ateliers.

Les ateliers

Atelier 1 : les systèmes numériques

Quelques pistes de réflexion :
  • L’évolution et le maintien en conditions opérationnelles des infrastructures informatiques des établissements (postes de travail, TBE, réseaux filaires et WIFI, serveurs, téléphonie unifiée…), l’Espace Numérique de Travail « Leia » (ressources pédagogiques, services éducatifs, vie scolaire, relations communauté éducatives-collectivités…) et les ressources pédagogiques
  • Les dotations en matériel, dont les tablettes pour les collèges
  • Le réseau à très haut débit des EPLE (connexion RENATER, liens internet, sécurité..), la rationalisation des dotations en équipement (matériel et logiciels)…
 
 
Atelier 2 : la gestion des personnels TOS
Quelques pistes de réflexion :
  • Des dotations en personnel et la gestion des remplacements
  • La professionnalisation des personnels et la valorisation des métiers
  • Les problématiques préventives relatives à la prévention et aux conditions de travail.
 
Atelier 3 : le fonctionnement des EPLE

Quelques pistes de réflexion :
  • la dotation de fonctionnement
  • la maintenance et la sécurité
  • les équipements
  • la restauration et l’hébergement.
Atelier 4 : l’action éducative

Quelques pistes de réflexion :
  • la carte des formations
  • les actions éducatives et culturelles
  • le projet de campus des métiers
  • la langue corse.

Déroulé du séminaire

  • 9h00 : accueil des participants à la cafétéria de l’Assemblée de Corse
  • 9h30 : ouverture du séminaire en salle des délibérations de l’Assemblée de Corse, présentation des orientations stratégiques du conseil exécutif de Corse et échanges, en présence du Président du conseil exécutif, du Président de l'Assemblée de Corse et de la conseillère exécutive en charge de l’éducation
  • 12h00 : pause déjeuner
  • 13h30 : tenue de 4 ateliers de travail dans les salles de réunion (2, 3, 4, 5) de l’Assemblée de Corse.
  • 16h00 : Clôture des débats