Collectivité Territoriale de Corse

L'extrême droite en séminaire en Corse : la position des présidents de l'Exécutif et de l'Assemblée de Corse

Mardi 2 Février 2016

Gilles Siméoni, président du conseil exécutif de Corse et Jean-Guy Talamoni, président de l'Assemblée de Corse ont réagi à la venue prochaine d'élus européens d'extrême droite



Un certain nombre de groupes d’extrême droite européens ont prévu de se réunir en séminaire en Corse dans les jours à venir.

Bien que profondément attachés à la liberté d'opinion, c'est avec étonnement et regret que nous avons pris connaissance de cette information.

Le choix de notre île pour une telle rencontre nous paraît en effet totalement incongru. Les idées véhiculées par ces groupes sont aux antipodes de la pensée politique corse fondée sur la démocratie, l’ouverture, la tolérance religieuse, la participation de tous à un destin commun, autour du peuple corse, indépendamment des origines et confessions de chacun.

Soucieux de respecter la liberté de circulation des personnes et la liberté de réunion, nous réaffirmons, néanmoins, avec force, notre désaccord total avec les thèses développées par ces groupes et rappelons que nous ne cesserons de les combattre sur le terrain politique.

À cet égard, la Corse fut un modèle pour l’Europe dès le XVIIIe siècle. Elle a vocation à rester, plus que jamais, fidèle à cette tradition politique, en l'adaptant aux enjeux contemporains.

Il convient de le rappeler publiquement, y compris à ceux qui de façon incompréhensible ont choisi la terre de Pasquale Paoli pour y tenir cénacle.