Collectivité Territoriale de Corse

La CTC, 1er partenaire du Rallye de France - 49ème Tour de Corse

A CTC, partinaria di u Rally di Francia - Giru di Corsica.

Samedi 26 Novembre 2005



La CTC, 1er partenaire du Rallye de France -  49ème Tour de Corse
Ouvrir le Tour de Corse à la jeunesse insulaire

La Collectivité Territoriale de Corse est depuis toujours le premier partenaire du Tour de Corse Rallye de France. A l'occasion de sa 49è édition, comme chaque année, elle offre à la population insulaire, et notamment aux jeunes, la possibilité de participer à cet événement d'envergure à travers plusieurs opérations.

- les élus du Conseil Exécutif et de l'Assemblée de Corse ont décidé d'offrir leur place à des enfants en difficulté, pour assister à une épreuve spéciale du rallye sur laquelle ils se rendront en hélicoptère.

- un jeu-concours, ouvert aux 15 - 25 ans, est organisé sur le site internet de la Collectivité Territoriale de Corse www.corse.fr, qui permettra de gagner de nombreux lots à l'effigie du Tour de Corse.

- les jeunes corses pourront être initiés à la technologie Hot Spot : au palais des Congrès, pendant toute la durée du Tour, la CTC effectuera sur le stand « Hot Spot » des démonstrations sur le fonctionnement de ces points de connexion gratuits qui seront prochainement installés sur l'ensemble de l'île.

L'édito du Président du Conseil exécutif de Corse

Près d'un demi-siècle après avoir pour la première fois arpenté les chaussées insulaires, l'élite des pilotes internationaux s'apprête cette année encore, pour le plus grand plaisir des amateurs de sport automobile, à s'affronter et à réaliser de spectaculaires prouesses sur les routes d'une Ile de Beauté transformée en circuit de très haut niveau.

La présence continue de compétiteurs de grande qualité, celle de medias internationaux spécialisés qui relatent l'épreuve sur les écrans et dans les journaux du monde entier, ainsi que le vif succès remporté auprès d'un public local fidèle et enthousiaste, confirment le Tour de Corse automobile à son rang d'unique épreuve du Championnat du Monde des rallyes.

Au-delà de l'attrait naturel et des émotions fortes qu'il suscite, cet évènement majeur du calendrier sportif insulaire constitue également une formidable opportunité de promotion de la Corse et lui assure des retombées économiques particulièrement bien venues en cette période d'arrière-saison.

Avant que les pilotes ne prennent le départ, je veux les encourager à se dépasser et à nous offrir une fois encore du grand spectacle automobile. Je tiens également à saluer les organisateurs et tous les bénévoles qui vont permettre à la Corse de vibrer pendant quelques jours au rythme effréné du « Tour ».


Ange SANTINI
Président du Conseil exécutif de Corse



L'édito du Président de l'Assemblée de Corse

La 49e édition du Tour de Corse automobile vient une nouvelle fois rehausser le programme des évènements sportifs insulaires de l'arrière saison.

La dimension internationale de cette épreuve de championnat, la qualité des participants, le professionnalisme des organisateurs, le dévouement des services de sécurité, contribuent largement à l'asseoir dans la durée et surtout alimenter l'engouement d'un public fidèle et passionné.

Les routes tortueuses de notre région qui servent de circuit à cette compétition, jouent pour une fois en la faveur des pilotes en leur offrant un moyen d'exprimer tout leur talent. Le cadre des paysages traversés et le contexte automnal rend sans doute très bucolique les parcours mais accroît les exigences de haute technicité.

Voilà une savante alchimie qui donne une aura très singulière au Tour de Corse automobile et contribue à en faire un véritable spectacle au succès autant médiatique que populaire.

Notre Collectivité, ne peut dans ces conditions que soutenir fidèlement les ambitieuses initiatives des organisateurs qui participent à redorer l'image de notre île et produire des retombées économiques non négligeables.

Cette compétition sportive d'envergure démontre s'il en est que la Corse est un terrain d'expression privilégié pour les épreuves et permet de réaffirmer l'ambition de nos politiques en la matière ainsi que de revendiquer avec quelques rares autres régions d'Europe, l'appellation « d'île d'aventure ».

En cette circonstance, je souhaite aux organisateurs un franc succès, et qu'au terme des spéciales, le meilleur pilote ainsi que la meilleure écurie l'emporte.



Camille de ROCCA SERRA
Président de l'Assemblée de Corse



Egalement connu comme le Rallye aux 10.000 virages, la Corse jouit d'une terrible réputation. Tortueuses à souhait, ses routes asphaltées sont bordées de montagnes d'un côté et de profonds ravins de l'autre. De quoi inquiéter les pilotes, même parmi les plus braves…

Voici les commentaires de certains d'entre eux ……..

Sébastien Loeb (Citroën)

"Le Tour de Corse n'est jamais une course simple. En octobre, il peut devenir très compliqué. Si la météo est incertaine, le triptyque « déplacement de la pluie - spéciales sinuant d'un versant à l'autre et séchant rapidement - choix des pneumatiques très en amont de l'heure de passage » peut provoquer chez les tacticiens au mieux une solide migraine, au pire quelques sueurs froides ! Le pilotage demande beaucoup de précision car les routes sont très étroites et bosselées. Nous n'avons pas droit à la moindre erreur d'appréciation…"

Marcus Grönholm (Peugeot)

"Il s'agit certainement d'un des rallyes asphalte que je préfère. J'apprécie son tracé qui est étroit et sinueux et qui convient mieux à ma formation de ‘rallyman' que l'Espagne qui fait plus penser à du pilotage circuit. J'y ai d'assez bonnes sensations...."

Malcolm Wilson, Directeur d'équipe (Ford)

“Le Tour de Corse est l'un des rallyes asphalte les plus exigeants. Il réserve toujours des surprises aux concurrents. La météo variable couplée au terrain changeant en font un des rallyes les plus exigeants du championnat au niveau technique.”

Petter Solberg (Subaru)

"La Corse est sans hésiter mon rallye préféré sur asphalte. Les routes sont exigeantes, et l'asphalte abrasif donne beaucoup de grip. Cela rend le pilotage très amusant. La Corse sera toujours un rallye spécial pour moi après ce que j'y ai vécu en 2003. J'avais sérieusement endommagé ma voiture lors du shake-down, et je croyais que je ne pourrais pas prendre le départ. Mais avec l'aide d'un garage local, la voiture fut reconstruite en une nuit, et j'ai ensuite gagné le rallye. Ce fut une épreuve incroyable, l'une de celles que je n'oublierai jamais."



Armin Schwarz (Skoda)

"La Corse est l'un des plus beaux rallyes asphalte. Le revêtement est moins agressif qu'avant, mais le nouveau format alliant longues spéciales et temps de service réduits font de ce rallye un grand challenge."

Alex Bengué (Skoda)

"Je connais évidemment très bien ce rallye. Et je l'aime beaucoup car il représente un challenge unique pour moi. Les routes sont fantastiques."

Roger Estrada, Ingénieur principal (Mitsubishi)

“Deux choses caractérisent le Tour de Corse : les routes bien sûr, très étroites et bosselées, ainsi que le temps. Une spéciale peut traverser trois vallées, et vous pouvez avoir plein soleil d'un côté et la pluie de l'autre. Sur une île, la météo change vite, ce qui rend l'événement encore plus imprévisible.”


Réponses du jeu-concours de la CTC