Collectivité Territoriale de Corse

La CTC parraine le match de volley GFCOA - SAINT QUENTIN, en pro B

Samedi 7 Avril 2007



La CTC parraine le match de volley GFCOA - SAINT QUENTIN, en pro B
l'édito de Ange Santini

La Collectivité Territoriale de Corse est depuis de nombreuses années l'un des principaux partenaires institutionnels du GFCOA volley-ball, accompagnant ainsi, le parcours exemplaire de ce club qui d'un championnat régional a su, au prix d'importants efforts et de persévérance se hisser jusque parmi l'élite Française du volley-ball.

La Collectivité Territoriale de Corse est naturellement, cette année encore toujours aux côtés des joueurs du GFCOA, qui ont su à force d'application se reconstruire et ainsi surmonter de la meilleure manière l'épreuve de la relégation de la saison passée.

Depuis quelques jours, le printemps est là, et avec lui nous assistons au renouveau du club, qui, à quatre journées de la fin du championnat s'est positionné pour être en situation de disputer la phase tant enviée des play off.

Mais rien n'est acquis, il faut que la très belle série, de victoires accumulées de ces dernières semaines, se poursuive. A ce titre la encontre de ce soir face à l'équipe de SAINT-QUENTIN revêt une grande importance.

Il était donc normal qu'à ce stade déterminant de la compétition, nous épaulions de manière plus évidente le club du Président Antoine EXIGA auquel je veux rendre de nouveau hommage pour son investissement et son abnégation. C'est la raison pour laquelle la Collectivité Territoriale de Corse a décidé de parrainer le match de ce soir et ainsi, aux côtés des supporters, qui je sais, seront nombreux, dans les gradins du Complexe Pascal ROSSINI, encourager les joueurs et leur entraineur Fréderic FERRANDEZ.

Je souhaite que la rencontre de ce soir, face à l'équipe de SAINT-QUENTIN, à laquelle j'exprime la bienvenue, se déroule dans le meilleur esprit sportif et que la marche en avant du GFCOA se poursuive à la grande satisfaction des joueurs, dirigeants, supporters et de tous les sportifs insulaires.