Collectivité Territoriale de Corse

La Collectivité Territoriale de Corse et EDF s'engagent en faveur de la Maîtrise de la Demande d'Electricité

A Cullettività Tarritturiali di a Corsica è EDF s' ingaghjani à favori di a Maestria di a Dumanda d'alittricità

Jeudi 31 Janvier 2008



La Collectivité Territoriale de Corse et EDF s'engagent en faveur de la Maîtrise de la Demande d'Electricité
L'engagement pour la préservation de l'environnement est la trame de fond de l'accord-cadre en faveur du développement de la Maîtrise de la Demande d'Electricité (MDE) que viennent de signer le Président du Conseil exécutif de Corse, Ange Santini, pour la Collectivité Territoriale de Corse et le Directeur général d'EDF Corse, Frédéric Busin.

Cet accord s'inscrit dans la continuité du Plan énergétique de la Corse (2005), qui intègre la MDE comme un vecteur économique et écologique important à l'échelle de la région, et du Plan de développement des Energies Renouvelables et de la MDE (déc. 2007) qui prévoit que, d'ici à 2020, 34 % de l'électricité produite sur l'île sera propre.

Au travers d'un accord-cadre triennal (2007-2009) renouvelable jusqu'en 2013, la CTC et EDF ont donc convenu de coopérer sur des opérations qui permettront de :

- réduire les factures d'électricité des clients par l'utilisation d'énergies locales et renouvelables (solaire, bois…)
- réduire les consommations d'énergie par usage
- contribuer au développement des énergies renouvelables de substitution (solaire thermique, bois énergie)

L'objectif général est d'infléchir la croissance de la consommation d'électricité grâce à un effort de Maîtrise de la Demande d'Electricité vers toutes les cibles : industrie, tertiaire, collectivités, logements individuels et collectifs.

Cet accord-cadre prévoit le développement et le soutien de nombreuses actions dans le domaine de la maîtrise de l'énergie avec comme axes forts :

- la substitution des systèmes de chauffage et eau chaude électrique par des systèmes de chauffage central à eau chaude plus performants, chauffe-eau solaire (résidentiel et tertiaire), substitution dans les bâtiments tertiaires, chauffe-air solaire dans les résidences secondaires

- l'amélioration des équipements (appareils de froid dans les grandes surfaces, éclairage public, lampes à économie d'énergie)

- la réhabilitation thermique des logements existants (isolation, chauffage et ventilation performants)

Pour y parvenir, la CTC et EDF ont mobilisé, pour la période 2007-2009, un budget global de 6 millions d'euros : les deux partenaires contribuant chacun à hauteur de 3 millions d'euros.

Pour permettre la mise en oeuvre des actions inscrites aux conventions annuelles d'application, la Collectivité Territoriale de Corse et EDF Corse apporteront un soutien financier (sous forme de subventions, d'outils financiers ou toute autre forme) aux études et aux investissements et pourront participer ou co-financer toutes les actions d'accompagnement jugées nécessaires.

De nombreux acteurs économiques régionaux pourront bénéficier des modalités d'intervention prévues à cet effet :

- le grand public
- les entreprises, notamment les PME et PMI, des secteurs industriel, agricole ou tertiaire
- les professionnels oeuvrant dans le domaine des ressources énergétiques : producteurs et distributeurs, fabricants de matériels et installateurs, laboratoires et centres techniques, bureaux d'études et architectes, sociétés de financement, organismes de formation
- les collectivités et autres organismes publics ou parapublics, collectivités