Collectivité Territoriale de Corse

La Coopération Internationale et décentralisée

Vendredi 3 Septembre 2010



La coopération des autorités locales

En dehors de la coopération européenne qui se base sur les programmes européens (MED, IEVP, Interreg, IF-Maritime ...) la Collectivité Territoriale de Corse peut mener ou participer à des actions de partenariat avec des autorités locales étrangères pour lui permettre de mettre en avant les spécificités, les expériences et le savoir-faire des différents acteurs (institutions, entreprises, associations) de son territoire dans les secteurs les plus variés : économique, culturel, scolaire, sportif, humanitaire ...

La loi donne en effet  pleine compétence aux collectivités territoriales et à leurs groupements pour conclure des conventions avec des autorités locales étrangères dans le but de mener des actions de coopération ou d'aide au développement. D'autre part, si l'urgence le justifie, les collectivités territoriales peuvent également mettre en œuvre ou financer des actions à caractère humanitaire.

Contact :
CTC/Direction des affaires européennes et internationales

La coopération décentralisée

La coopération décentralisée, reconnue par la loi depuis 1992, soutenue par l’État est aujourd’hui une réalité institutionnelle et politique pour l’action extérieure des collectivités territoriales françaises.

Le ministère des Affaires étrangères dispose d’une entrée unique pour l’appui à l’action internationale des pouvoirs publics locaux qui permet de mieux insérer la coopération décentralisée dans la stratégie de coopération décentralisée.

Le ministère des Affaires étrangères encourage la coopération décentralisée en offrant aux collectivités territoriales les services de son réseau d’ambassades et les experts des directions et par les co-financements qu’il met en place soit pour les projets de coopération décentralisée soit pour les réseaux nationaux ou les structures de concertation ou coordination régionale.

Pour en savoir plus