Collectivité Territoriale de Corse

La Corse bénéficiaire d'une licence radiofréquence Wimax

A Corsica riceve ina licenza di radiofrequenza Wimax

Vendredi 7 Juillet 2006



La Corse bénéficiaire d'une licence radiofréquence Wimax
A l'issue du processus de soumission comparative organisé par l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (l'Arcep), la Corse se voit attribuer une licence radiofréquence Wimax, avec cinq autres régions, Alsace, Aquitaine, Bourgogne, Bretagne et Poitou-Charentes.

Ce vendredi 7 juillet 2006, l'Arcep, a rendu public la liste des candidats qui ont remporté les deux licences Wimax.

Il s'agit de 6 régions françaises :

- Corse
- Alsace
- Aquitaine
- Bourgogne
- Bretagne
- Poitou-Charentes.

Pour la Corse, c'est la Collectivité Territoriale de Corse qui a été attributaire d'une licence ainsi que le consortium Bolloré Télécom.

C'est la 1ère fois que des collectivités locales en sont bénéficiaires. Il s'agit donc d'une grande avancée, qui conforte l'implication croissante des collectivités dans les réseaux de communications électroniques ouverts à l'ensemble des opérateurs (79 réseaux à ce jour).

Avec les licences WiMAX, les 6 régions attributaires, en liaison avec les départements et agglomérations concernées, vont pouvoir organiser la couverture de leur territoire en complément des actions déjà entreprises.

Ainsi, 2 ans après l'adoption de la loi sur la confiance en l'économie numérique autorisant les collectivités à établir et exploiter des réseaux de communications électroniques, ce succès démontre que les collectivités constituent désormais des acteurs à part entière dans le déploiement du haut débit et que les régions peuvent jouer efficacement un rôle de coordination des politiques territoriales dans ce domaine.

Pour faire son choix, le régulateur s'est appuyé sur 3 critères

- l'aménagement du territoire
- l'aptitude à favoriser la concurrence
- l'investissement financier

Chaque critère comptant pour un tiers de la note.

La Collectivité Territoriale de Corse a, pour sa part, obtenu la meilleure note sur les 2 premiers critères de sélection.

Considérant que le Wimax était une technologie essentielle pour le développement du haut débit dans l'île, la Collectivité Territoriale de Corse, avec l'aval de l'Assemblée de Corse, s'était portée candidate dès la publication de l'appel à candidature, en août 2005.

la technologie Wimax

La Technologie Wimax (dite aussi Boucle Locale Radio -BLR- dans la bande 3,4-3,6 GHz) permet de développer du haut débit par des réseaux sans fil, comme le fait un accès Internet via le Wifi mais avec une puissance et une portée bien plus importante.

L'attribution par l'ARCEP d'une licence Wimax à la CTC vient conforter la politique volontariste qu'elle a initiée dans le domaine des réseaux à haut débit.
Il s'agit également d'une reconnaissance nationale du travail accompli mais aussi de la mise en perspective des efforts déjà réalisés en faveur du haut débit.

En effet, grâce à la licence WiMAX, la Collectivité Territoriale va pouvoir mener, en concertation élargie avec l'ensemble des acteurs du développement insulaire, une réflexion sur une couverture universelle à haut débit du territoire insulaire et sur le haut débit dit «nomade».

Ce procédé permettra en effet d'accroître l'attractivité et la compétitivité du territoire insulaire, ce qui est une priorité pour la Collectivité Territoriale.
Il permettra également de combler la fracture numérique dont sont victimes certaines zones, notamment les zones rurales, favorisant ainsi leur désenclavement et par voie de conséquence leur développement.

Enfin, la Collectivité Territoriale de Corse souhaite valoriser le WiMAX afin de compléter les offres haut débit existantes et susciter au plus vite des projets innovants autour de la mobilité et de la convergence avec la téléphonie mobile et de haut débit.

Ainsi, avec la licence Wimax, la CTC poursuivra et confortera sa politique en faveur du haut débit dans l'île, laquelle fait par ailleurs l'objet de réflexions avancées dans le cadre de la préparation des programmes opérationnels pour la période 2007-2013.