Collectivité Territoriale de Corse

La Corse sur le Nautic 2009 du 4 au 13 décembre

Jeudi 3 Décembre 2009

Du 4 au 13 décembre 2009 - Paris Expo - Porte de Versailles - Porte L - Allée R - Stand n°59




La Corse sur le Nautic 2009 du 4 au 13 décembre
La région Corse positionne le nautisme et les activités liées à la mer prioritaires dans son développement économique territorial

Avec ses 1000 km de côtes, ses 17 ports de plaisance, la Corse est une destination nautique bénéficiant d’une situation exceptionnelle, en plein cœur de la Méditerranée. 
Fort de ses nombreux atouts, la CTC et l’ensemble des acteurs du secteur du nautisme et de la plaisance ont aujourd’hui pour ambition de faire de la Corse un pôle d’« excellence nautique ». 
Depuis l’adoption du Plan nautique régional par l’Assemblée de Corse le 3 juin 2005, le secteur d’activité du nautisme et de la plaisance s’est structuré et enrichi. 
Portés par une croissance constante et par l’engagement fort de la Collectivité Territoriale de Corse qui y a consacré 30 M€, le Nautisme et la Plaisance font désormais figure de secteur de référence. 
En effet, le bilan du Plan nautique régional est plus que satisfaisant : un chiffre d’affaires qui dépasse les 100 M€ annuels, un nombre d’emplois quasiment doublé en 4 ans et environ 300 entreprises présentes dans ce secteur attestent, si besoin en était, de la bonne santé de la filière. 

Grâce au Plan nautique régional, un véritable secteur s’est donc créé et des filières se sont structurées. Il importe aujourd’hui de franchir une nouvelle étape pour faire de la Corse une terre d’excellence et d’exemplarité dans ce domaine. Telle est bien l’ambition du Pôle d’excellence « Nautisme et Plaisance ». 

CAP NAUTIC intègre ainsi de nouveaux enjeux, tel le renforcement de la compétitivité de nos entreprises à travers la formation et l’innovation notamment. Il met également l’accent sur les secteurs porteurs comme celui de la Grande Plaisance et fait de la protection de notre environnement, une priorité. 

Telles sont les orientations qui fixent le cap de la politique nautique régionale ambitieuse pour les dix prochaines années. 


Un pôle d'excellence pour positionner le nautisme sur la voie de la compétitivité, de l'emploi et du respect de l'environnement avec l'ADEC


A l’instar des pôles de compétitivité, le pôle d’excellence se définit comme étant la rencontre : 
- d’entreprises privées dans un secteur d’activité déterminé, 
- d’acteurs de la formation et de la recherche (recherche, université, écoles, formation professionnelle...), 
- d’institutionnels (CTC, Etat, Chambres Consulaires,...) compétents en matière de développement économique et d’aménagement du territoire, 
- du monde associatif : usagers de la mer, associations de plaisanciers, associations de défense de l’environnement. 

Cap Nautic, une identité maritime de référence en Méditerranée ayant pour objectif de : 
- conforter et amplifier une synergie déjà existante et amorcée dès 2005 avec la mise en place d’un Plan stratégique en faveur du nautisme, 
- accompagner la dynamique visant à faire du nautisme et de la plaisance une source de création d’entreprises, de richesses et d’emplois, 
- renforcer la capacité des différents acteurs à travailler ensemble et dans une même direction afin de faire de la Corse un « leader d’une communauté maritime au service du développement durable ». 

Cinq axes d’actions prioritaires : 
- développement durable et innovation au service des infrastructures industrielles, 
- ports corses : emblèmes d’une gestion raisonnée du tourisme et de l’environnement, 
- une compétence au service du nautisme durable, 
- une contribution déterminante à l’image de marque de la Corse, 
- une démarche de coopération et de partenariat. 


Le développement de la Plaisance, un axe stratégique de la politique touristique avec l'ATC

L’Agence du tourisme de la Corse est particulièrement impliquée dans l’ingénierie et le soutien aux projets d’investissement dans la filière nautique dans la mesure où elle contribue à la fois à la structuration touristique des stations et à l’étalement de l’activité dans le temps et génère une véritable économie sur le territoire. 

Les actions développées en partenariat avec l’Etat et l’Europe consistent à : 
- moderniser et créer de nouveaux anneaux dans les ports existants, 
- développer les mouillages organisés comme offre alternative aux mouillages dits « sauvages ». 

Les objectifs fixés par la politique régionale à horizon 2013 consistent à développer plus de 2000 postes à quai supplémentaires et à organiser 1000 places de mouillages sur l’île. 

Six projets font actuellement l’objet d’études préalables soutenues par l’ATC, soit une ingénierie globale de 1,5 M€ avec en moyenne 60 % de financement de cette ingénierie dans le cadre du programme soit près de 900 000 € injectés. 

- Ajaccio: étude préalable pour l’extension du port « Charles Ornano » avec 800 anneaux supplémentaires. Coût estimé 30 M€ HT. Une première phase achevée, qui nécessitera des compléments en étude technique pour la faisabilité, 
- Ajaccio: projet étude de création de 250 anneaux au port « Tino Rossi » (maîtrise d’œuvre lancée pour la programmation des travaux), 
- Sagone: étude pour la création d’un port de plaisance pour 500 anneaux : 380 000 €, 
- Porto-Vecchio: étude économique, protocole environnemental, étude technique « extension portuaire » : pour 450 anneaux supplémentaires (étude en cours d’achevèment), 
- Sari-Solenzara: étude de faisabilité pour la sécurisation et le doublement de la capacité actuelle du port avec 450 anneaux supplémentaires, 
- Pianottoli Caldarello: étude technique pour la modernisation des infrastructures du port de plaisance actuel. 

Deux nouvelles études viennent de démarrer sur les communes d’Ile Rousse et de Calvi pour augmenter les capacités de 400 anneaux supplémentaires en Balagne, avec une orientation tournée vers l’accueil de la moyenne et grande plaisance. 

En ce qui concerne les mouillages organisés, 3 zones de mouillages sont désormais opérationnelles, soit un investissement de 975 000 d’€ avec en moyenne 60 % d’interventions du programme. 
- Osani : zone de mouillage en baie de Girolata pour 103 unités, 
- Grosseto-Prugna: zone de mouillage à Porticcio pour 150 unités, 
- Serra-di-Ferro: zone de mouillage à Porto-Pollo pour 130 unités. 

Des études sont en cours d’achèvement pour la création de nouvelles zones de mouillage : 
- Figari : une zone de mouillage pour 155 unités, 
- Belvédère Campomoro: préfiguration pour 150 unités, 
- Zonza: reconfiguration et extension des mouillages à Pinarello pour 180 unités, 
- Lecci : reconfiguration et extension de la zone de mouillage de Saint Cyprien pour 200 unités, 
- Bonifacio: zone de mouillage de 150 unités à Santa Manza, 
- Galeria: zone de mouillage de 100 unités, 
- Coti-Chiavari : zone de mouillage de 150 unités à Coti, 
- Solenzara / Conca: mouillage de 120 à 150 unités, 
- Calcatoggio: zone de mouillage de 150 unités. 

A retenir... 
Places en poste à quai : 5 études en cours couvrant 2450 anneaux supplémentaires et 2 projets d’études en préparation (Calvi et Ile Rousse) pour plus de 800 anneaux. 
Pour les mouillages, les études devraient permettre d’installer près de 700 bouées en plus des 365 déjà en service. 

Une extension réalisée : Saint Florent, avec ses 125 anneaux supplémentaires, offre aujourd’hui 915 places, avec 25 % de sa capacité totale réservée au passage. Le Port a consacré près de 2,10 M€ d’investissement avec un soutien public de l’ATC et de l’Union européenne à hauteur de 30 %. 

Ainsi, depuis 2000, dans le cadre du Plan nautique régional, la CTC, au travers de son Agence du tourisme, s’est engagée à hauteur de 8 M€ pour la modernisation, la création d’anneaux et l’installation de zones de mouillage, en soutenant l’ingénierie et les travaux qui ont généré 18 M € d’investissement public sur les ports de plaisance. 

Grâce au Plan nautique régional, un véritable secteur d’activité a émergé dans l’économie corse et des filières se sont structurées. Il importe aujourd’hui de franchir une nouvelle étape pour faire de la Corse une terre d’excellence et d’exemplarité dans ce domaine.


La Corse sur le Nautic 2009 du 4 au 13 décembre
Protéger et valoriser l’environnement marin, une préoccupation constante avec l’OEC

Conduit par l’Office de l’environnement de la Corse, le Parc marin international Corso-Sarde est né il y a 10 ans de la volonté de rassembler la Réserve naturelle des Bouches de Bonifacio, la Réserve naturelle des « Tre Padule de Suartone », les terrains du Conservatoire du Littoral et le Parc national de l'Archipel de la Maddalena. Réservoir de richesses naturelles, ce Parc marin international offre tout un panel d’activités. 

Créée sur initiative du Ministère de l’Environnement et de la CTC, la Réserve naturelle des Bouches de Bonifacio vise à préserver et à valoriser le patrimoine naturel du détroit et prolonge le programme d’acquisitions foncières engagé par le Conservatoire du Littoral et le département de Corse du Sud. Cette réserve abrite des milieux littoraux et marins ainsi que des paysages exceptionnels : archipels des Lavezzi, des Cerbicale, des Bruzzi ou des Moines, falaises de Bonifacio, étangs de Ventilègne... 

La Réserve naturelle des Tre Padule de Suartone, dernière née en Corse, a été créée pour préserver un habitat original : des mares temporaires méditerranéennes. 
Dissimulées par le maquis et soumises aux caprices du climat, ces mares particulièrement discrètes occupent moins de 3,5 ha d’un vaste plateau granitique dominant la Méditerranée. Véritables réservoirs de biodiversité, elles abritent de nombreuses espèces, parmi lesquelles beaucoup sont protégées, menacées, vulnérables, endémiques ou rares. 

L’intérêt patrimonial et écologique de ce site est désormais reconnu au niveau mondial, la Réserve Naturelle des Tre Padule de Suartone étant inscrite, dans le cadre de la convention de Ramsar, sur la liste des zones humides d’importance internationale. 

Plus d’infos : www.parcmarin.com  - www.oec.fr 

Les Ports Propres 
De l'opération ports propres en Corse au nouveau concept d'éco-port Corse " 

Soucieux de protéger le milieu marin, de réduire et de gérer les déchets liés à l’activité nautique, l’opération « Ports Propres et Accueillants » a pour objectif d’organiser une gestion responsable et maîtrisée de la qualité de l’eau et des déchets. 

Le concept « Ports Propres et Accueillants » de la région Corse, créé dans le cadre de la démarche de management environnemental, initiée et coordonnée par l’OEC et l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, a permis de valider les thèmes de la gestion des déchets, la gestion de la qualité des eaux et le développement du service à la plaisance. 

L’OEC a réalisé une étude pour évaluer les investissements et les actions à réaliser par les gestionnaires de ports pour améliorer la qualité environnementale. 

Pour poursuivre l’opération tout en l’adaptant aux dispositifs d’aide financière, le dispositif a été révisé en 2007, pour une durée de 6 ans. 

Ainsi, au programme de « Ports Propres » initié par la CTC, en 2002, succède désormais celui d’« éco-port ». Les institutions publiques et privées associées à la gestion ou au développement de la plaisance en Corse ont participé à ce programme et ont veillé à la propreté des installations portuaires de l’île. 

Les institutions ne s’arrêtent plus aujourd’hui au débarrassage des espaces de la pollution mais veulent les gérer dans une perspective de développement durable avec pour objectif la protection de l’environnement. Une démarche collective de management environnemental avec en vue une certification ISO 14 001 et la création d’un outil régional de gouvernance 
environnementale a été engagé par les responsables des espaces portuaires ou des zones de mouillage organisé. 


L’Union des Ports de Plaisance de Corse (UPPC)

L’Union des ports de plaisance de Corse, qui regroupe 17 ports de plaisance, est née de la volonté commune d’unir leurs efforts pour mettre en œuvre une plaisance raisonnée et maîtrisée et donc, par conséquent, devenir compétitive face aux autres destinations du bassin méditerranéen. En s’inscrivant dans une dynamique de développement économique, les ports restent soucieux de l’environnement. 

Une action collective en faveur du nautisme


Soutenue par l’ADEC, en partenariat avec l’ATC, l’OEC, les services de l’Etat (DRIRE, DIREN), et approuvée en novembre 2009 par les élus de l’Assemblée de Corse, l’Union des ports de plaisance de Corse a mis en place une action collective, « Stratégie de développement durable du réseau des ports», aux multiples enjeux : 
- un enjeu social par la capacité de la plaisance à créer de l’emploi qualifié, 
- un enjeu économique et de compétitivité pour les constructeurs, les distributeurs et les professionnels des loisirs nautiques dont les ventes sur le marché insulaire sont aujourd’hui directement confrontées au manque de places dans les ports de plaisance, 
- un enjeu touristique et d’attractivité pour les collectivités : les activités nautiques constituent une filière touristique à part entière, 
- un enjeu environnemental tant la Corse doit maîtriser et gérer l’essor conséquent de la plaisance, une sur-fréquentation, qu’elle subit par manque de places dans les ports, le peu de mouillage organisé, une politique globale de gestion de l’offre et des services, 
- un enjeu culturel et patrimonial enfin pour valoriser et protéger le patrimoine et les traditions maritimes et culturelles de la Corse. 

Une action collective, plusieurs axes : 
- Axe 1.mise en réseau, innovation & services liés au nautisme : création d’une plateforme électronique collective de réservation, d’une base de données collective, d’un portail web des ports corses, de guide nautique et de Géo-positionnement, 
- Axe 2.gestion raisonnée et soutenable de la plaisance : promouvoir l’éthique et la démarche qualité des ports corses (Odyssea Corsica – Qualité Corse), 
- Axe 3. marketing territorial de structuration et promotion d’une offre nautique d’excellence : mise en réseau des ports, création et structuration de l’itinéraire maritime de la Corse, services des escales des ports, cités et territoires ruraux associés, création d’évènementiels, 
- Axe 4. programme formation - action, 
- Axe 5. appui à la coordination du programme : assistance technique et création d’un poste chargé de mission au sein de l’UPPC, 
- Axe 6. coopération territoriale européenne : mise en réseau par bassin de navigation et cofinancement des projets des cités portuaires corses. 

Cette action collective « UPPC », dont le coût total s’élève à près d’1,4 M€, va bénéficier d’un accompagnement de la CTC, au titre de l’action économique, d’un montant de plus de 400 000€ sur 3 ans, soit 31 % du programme d’actions global. 

Première illustration : « Magelan - Résa-ports Corses ». Cet outil d’aide à la plaisance permet à la fois à l’ensemble des ports insulaires de disposer d'un outil moderne assurant la gestion statistique des flux maritimes mais également aux plaisanciers de bénéficier d'une centrale de réservation à l'échelle du bassin de navigation, en temps réel, avec chacun des ports et sans surcoût. De quoi organiser son séjour à l’avance, à distance et ce, avec l’assurance de trouver chez nous une place et un accueil optimisé. 

Clôture le Plan nautique régional, ouvre la voie au pôle d'excellence…

« Cette action collective constitue ainsi une véritable transition entre le Plan nautique et le futur Pôle d’excellence en s’attachant à asseoir des acteurs déterminants que sont les ports qui restent des portes d’accès importantes à notre île et constituent donc une vitrine de notre savoir-faire et du sens de l’accueil que nous développons », indique Ange Santini, Président du Conseil exécutif de Corse et Président de l’ADEC. 

Dernière action du Plan nautique régional, l’action collective UPPC signe la fin d’un Programme au bilan plus que satisfaisant : la mise en place de 3000 places d’accueil supplémentaires, un chiffre d’affaire du secteur qui dépasse les 100 M€ annuels, un nombre d’emplois doublé et un nombre d’entreprises significatif (300 au total) qui atteste de la bonne santé de la filière. 

L’action collective UPPC devient la première action symbolique de CAP NAUTIC, le tout nouveau Pôle d’Excellence nautique de la Corse dont la feuille de route est de mettre en cohérence l’ensemble des actions entreprises par les différents acteurs de la filière tout en les exposant au regard des meilleures pratiques dans le domaine de l’innovation, du transfert de technologie et de la haute qualité environnementale. 

Les ports de plaisance, carrefour de l’économie nautique, deviennent une vitrine essentielle d’une politique de développement durable, illustrée par la démarche « éco-port », des ports intelligents qui maîtrisent leur énergie, gèrent et traitent leurs déchets et offrent aux plaisanciers la plus grande gamme de services utiles. 


La Corse sur le Nautic 2009 du 4 au 13 décembre
Les partenaires sur le salon

Autour de l’ATC qui coordonne le salon pour le compte de la CTC avec l’ADEC (qui accueillera sur son espace la Ligue Corse de Voile) et l’OEC, seront présents sur 200 m2 du stand corse : 
- les Offices de Pôle touristique d’Ajaccio, de Bastia, et du Sartenais Valinco, 
- l’Union des ports de plaisance de Corse fédérant les ports de l’île, 
- la Ligue Corse de Voile, 
- l’Association corse des loueurs de bateaux avec plusieurs entreprises venant commercialiser leurs prestations. 

La ligue corse de voile défend les intérêts des 30 clubs de voile de l'île et de leur participants

Partenaire de poids du Plan nautique, la Ligue Corse de Voile défend les intérêts des 30 clubs de voile de l’île et de leurs participants. Véritable relais entre les clubs et la Fédération Française de Voile, la Ligue a pour stratégie de mettre en place un plan de développement de la voile en Corse en diversifiant l’offre et en créant tout au long de l’année des événements sportifs majeurs. Tout en jouant un rôle éducatif et social, les clubs sensibilisent les publics au respect de l’environnement.

Cette politique de développement s’articule autour de 6 grands axes que sont : 
- Sport/compétition 
- Formation/emploi 
- Loisir/plaisance 
- Enseignement 
- Promotion/communication 
- Environnement 

Plus d’infos : www.voilecorse.com    

La Ligue Corse de Voile en quelques chiffres… 
- 30 clubs affiliés 
- Près de 20 000 pratiquants 
- 3 M€ de chiffre d’affaires 

Les clubs de voile proposent la pratique de la voile sous toutes ses formes : 
- Voile sportive 
- Stages en école de voile 
- Location et cours particuliers 
- Randonnées nautiques 
- Croisières en catamaran, planche à voile, dériveur, habitable, kayak... 


Ajaccio

Classé 4 étoiles en se conformant à la norme AFNOR X 50-730, l’Office Municipal de tourisme d’Ajaccio a accueilli en 2009 près de 130 000 visiteurs. 
Il est un passage quasi obligé pour qui veut découvrir la région d’Ajaccio et ses deux golfes magnifiques. 
Résolument tournée vers la mer, Ajaccio possède un secteur nautique diversifié et qui bouge ! 

Parmi les nouveautés 2009 : 
- Ajaccio Fête le Printemps : un programme d’animations destiné aux touristes et à la population locale. Mis en place par l’Office municipal de tourisme d’Ajaccio, il fait la part belle aux activités de pleine nature et contribue à animer Ajaccio et sa région au printemps. 
- l’envergure incontestable prise par certaines manifestations : Régates Impériales (régates de vieux gréments), La Corse au Trésor (jet-ski d’Ajaccio à Scandola)… qui elles aussi se déroulent hors saison, 
- la modernisation du port Tino Rossi (pêche et plaisance), 
- l’arrivée sur le marché de nouveaux loueurs de bateaux et de jet-skis, 
- encore plus de plages surveillées et avec accès handicapés (faciroule), mais aussi des kilomètres de criques sauvages..., 
- l’opération Lire à la Plage (prêt de livres gratuit sur les plages cet été) mise en œuvre avec succès par la municipalité d’Ajaccio. 

Et toujours ... 
- Les promenades en mer au départ d’Ajaccio pour découvrir toute la côte de Calvi à Bonifacio... 
- Des professionnels de la voile, de la plongée, de la glisse… à votre service 
- Les festivités de la Saint Erasme au mois de juin, mais aussi un programme d’animations sur toute l’année ! 
Pays d’Ajaccio, la Corse toute l’année. 

Plus d’infos : www.ajaccio-tourisme.com    


Sartenais Valinco

Découvrez une terre de contrastes, un lieu unique : le Sartenais Valinco. 
Des vestiges préhistoriques, des édifices témoignant de nombreuses invasions, premières traces du Christianisme, la région du Sartenais Valinco garde jalousement en son sein toutes les empreintes de l’histoire tumultueuse de la Corse. 
Elle a aussi préservé les traditions qui émanent de son passé et qui aujourd’hui reflètent fièrement l'âme de toute une île. 

Sa situation entre Ajaccio plus au nord et Porto-Vecchio/Bonifacio à l’extrême sud, sa nature généreuse côté mer et côté moyenne montagne, font de cette micro-région un lieu idéal pour des vacances familiales et sportives. Le territoire abrite en son sein des trésors de diversité, tant sur le plan géographique que sur le plan historique et patrimonial. 
Le Sartenais Valinco regroupe 13 communes ; les principales sont Olmeto, Propriano et Sartène.

Plus d’infos : www.oti-sartenaisvalinco.com    

Bastia

La Ville de Bastia totalise plus de 600 anneaux avec ses deux ports de plaisance. Sa localisation à proximité des côtes italiennes et des îles de l’archipel Toscan, constitue un attrait indéniable conforté par les nombreux services à quai proposés tant à Port Toga qu’au Vieux Port. 
La plaisance est l’un des fers de lance du tourisme local axé sur la découverte de la cité au très riche patrimoine religieux baroque. 
Port de la Corse, Bastia est entourée des plus belles micro-régions de l’île : le Cap Corse, le Nebbio et la Castagniccia.
Une escale à Bastia vous offrira l’occasion unique de bénéficier de toutes les prestations modernes dans un cadre prestigieux empreint de charme et d’authenticité. 
Capitainerie du Vieux Port de Bastia : 270 places 
Capitainerie du Port de Plaisance de Toga : 357 places 

Plus d’infos : www.bastia-tourisme.com   


Seront également présents : 

Les Régates Impériales

La Ville de Bastia totalise plus de 600 anneaux avec ses deux ports de plaisance. Sa localisation à proximité des côtes italiennes et des îles de l’archipel Toscan, constitue un attrait indéniable conforté par les nombreux services à quai proposés tant à Port Toga qu’au Vieux Port. 
La plaisance est l’un des fers de lance du tourisme local axé sur la découverte de la cité au très riche patrimoine religieux baroque. 
Port de la Corse, Bastia est entourée des plus belles micro-régions de l’île : le Cap Corse, le Nebbio et la Castagniccia.
Une escale à Bastia vous offrira l’occasion unique de bénéficier de toutes les prestations modernes dans un cadre prestigieux empreint de charme et d’authenticité. 
Capitainerie du Vieux Port de Bastia : 270 places 
Capitainerie du Port de Plaisance de Toga : 357 places 

Plus d’infos : www.bastia-tourisme.com    

L'association corse des loueurs de bateaux

L’équipe de l’Association Corse des loueurs de Bateaux se mobilise chaque année avec un certain nombre de prestataires de l’île connaissant parfaitement à la fois les conditions de navigation dans leur île et tous ses intérêts touristiques pour conseiller au mieux les visiteurs dans leur choix et dans la réussite de leur séjour. 
Les entreprises présentent toute une palette d’offres accessibles sur place avec une très large gamme de bateaux parfaitement adaptés à la découverte de l’île et aux plaisirs de la navigation : moteur open, moteur habitacle, voilier catamaran, voilier monocoque, semi-rigide... 
Durant toute la tenue du salon, les nouvelles offres seront proposées aux visiteurs qui auront choisi un séjour en Corse. 

Plus d’infos : www.bateauxencorse.com    




La Corse sur le Nautic 2009 du 4 au 13 décembre
Programme d’animation sur le stand de la Corse pour la semaine

Vendredi 04 décembre 2009 
- 17h00 : signature du cadre de la coopération transfrontalière entre la Corse, la Toscane, la Ligurie et la Sardaigne en présence des Présidents des Régions concernées 
- 17h30 : point presse 
- 19h00 : Nuit Nautique (cocktail dînatoire aux couleurs et senteurs de l’Île de Beauté) organisée par la CTC 

Samedi 5 décembre 2009 
- 14h30 à 18h00 : séminaire de coordination des projets de Coopération transfrontalière relatifs au nautisme et à la mer. 
3 tables rondes successives : 
- Emploi nautique et formation 
- Innovation et nouvelles technologies de communication et d’information 
- Développement soutenable et durable du bassin Tyrrhénien 
- 17h00 : l’équipe des Régates Impériales a choisi de présenter la 8ème édition de la 1ère manifestation du circuit officiel des régates de yachts de tradition qui aura lieu au mois de mai 2010 en Corse, autour d’un cocktail. 

Mercredi 9 décembre 2009 
Journée presse du tourisme et nautisme en Corse 
La Direction générale du tourisme sera à la disposition des journalistes tout au long de cette journée dédiée au tourisme nautique. En présence de Daniel Charavin, Directeur général du tourisme corse et de Michel Biggi, Responsable de l'Observatoire du tourisme de la Corse. 

Vendredi 11 décembre 2009 
Journée des Ports de plaisance de Corse 
La CTC et l'Union des Ports de plaisance recevront la presse pendant cette journée pour des échanges autour des efforts d'équipements consentis par la région. 
La mutualisation des efforts et les outils communs utilisant les nouvelles technologies pour optimiser les services aux plaisanciers. 
En présence d'Antoine Paolini, Directeur de l’ingénieurie et du développement à l’ATC et de Jean Toma, Président de l'Union des Ports de plaisance de Corse 
Soir : Nuit des Ports. 




dp_nautic2009.pdf DP_Nautic2009.pdf  (1.8 Mo)
plaquette_salon_nautique.pdf PLAQUETTE SALON NAUTIQUE.pdf  (1.38 Mo)