Collectivité Territoriale de Corse

La nouvelle compétence de la CTC en matière d’infrastructures numériques

Mardi 5 Septembre 2017



La CTC s'investit fortement en faveur du développement numérique au sein du monde éducatif autour de quatre orientations principales :

1- Elle consolide le déploiement de l’Espace Numérique de Travail (ENT) au sein de l’ensemble des 47 établissements (collèges et lycées) insulaires. Ainsi l’ENT LEIA est aujourd’hui utilisé par 80 % des établissements, il représente 150 000 connexions mensuelles et près de 70 000 comptes. L’investissement consenti s’éléve à 900 000 € pour 4 années scolaires. Cela représente un coût annuel d’environ 4 900 € par établissement. De nombreuses formations ont été dispensées pour accompagner l’appropriation de la plateforme et l’environnement a connu de nombreuses améliorations fonctionnelles dans le domaine des services administratifs, de la vie scolaire, de la pédagogie et des liens avec des applications externes. Au fil du temps, l’ENT offre des services de plus en plus intégrés et adaptés aux besoins de l’ensemble de la communauté éducative insulaire. Autour d’une plateforme unifiée, disponible pour l’ensemble des établissements du plus petit au plus grand, l’ENT permet l’inclusion numérique éducative de l’ensemble des territoires de la Corse. La CTC souhaite accompagner l’ancrage de l’ENT LEIA afin qu’il devienne la clé de voûte de la stratégie numérique éducative et puisse intégrer de nouvelles offres de contenus éducatifs à forte valeur ajoutée, comme celle de livres scolaires numériques.

2- Elle finance et met en œuvre l’accès à haut débit et à très haut débit pour l’ensemble des lycées et collèges de Corse autour d’un réseau dédié au monde éducatif insulaire et relié au réseau national de la recherche RENATER. 38 établissements sont ainsi reliés en fibre optique, 7 par des liaisons de cuivre à haut débit et un établissement par une liaison radio. Le réseau est de plus en plus sollicité, en moyenne 25 000 gigaoctets de données sont échangés mensuellement. L’investissement annuel est de l’ordre de 566 000 € pris en charge par la CTC et cofinancé par les crédits FEDER. Il a ainsi permis de gommer la fracture numérique dont les petits établissements souffraient, incapables de financer des connexions internet de qualité. Ce réseau sera progressivement amélioré avec la généralisation des raccordements en fibre optique et l’augmentation des débits.

3- La CTC a initié son plan « tablettes numériques » pour équiper d’ici à 2018 l’ensemble des collégiens de 5ème. A terme, l’ensemble des élèves et professeurs de la 6ème à la 3ème seront équipés pour un investissement total de 7 millions d’euros.
 
4- Depuis la loi sur la refondation de l’école (loi « Peillon ») de 2013, la CTC a désormais la charge de la maintenance et de l’entretien du matériel et des logiciels dans les EPLE. Si la CTC, en relation avec les équipes de l’Académie de Corse, a poursuivi ses actions d’équipement et de maintien en conditions opérationnelles des infrastructures, elle a poursuivi ses travaux en faveur de l’émergence et de la structuration d’un pôle de développement numérique dédié au numérique au sein de la communauté éducative. La CTC envisage notamment la mise en place d’un plateau technique de maintenance des infrastructures informatiques des établissements.

Enfin, la CTC souhaite amplifier et mettre en perspective son action numérique auprès des lycées et collèges, pour cela elle entend élaborer un schéma d’orientation stratégique en faveur du numérique afin d’envisager la transformation digitale du monde éducatif insulaire.