Collectivité Territoriale de Corse

La réaction d'Ange Santini aux attentats de la nuit du 12 mai 2006

Vendredi 12 Mai 2006



Cela suffit !

Tout en prétendant défendre les intérêts de la Corse, des clandestins détruisent, menacent, et terrifient la population.

Ceux qui, dans les institutions démocratiques, les services publics, les entreprises privées, les associations, ou dans leur simple vie quotidienne, travaillent pour la Corse, se battent pour qu'elle connaisse enfin un développement équilibré et ne soit plus le dernier bastion du terrorisme en Europe, en ont plus qu'assez.

La violence, dans ce qu'elle a de plus odieux, est une pratique d'un autre âge dans un monde civilisé.

Qu'on aide plutôt la Corse à devenir une terre prospère tout en demeurant authentique, plutôt que de la martyriser, de gâcher toutes ses chances et ainsi de la condamner au dépérissement.

Avà Basta !