Collectivité Territoriale de Corse

La réponse du ministre de l'Agriculture sur l'appellation Fromages Fermiers à Ange Santini et Camille de Rocca Serra

A risposta di u Ministru di l'Agricultura in quantu à a denominazione "fromages fermiers" à ANge Santini è Camille de Rocca Serra

Mercredi 29 Novembre 2006



La réponse du ministre de l'Agriculture sur l'appellation Fromages Fermiers à Ange Santini et Camille de Rocca Serra
Les nouvelles dispositions prévues au projet de modification du décret 88-0216 du 30 décembre 1988 sur les fromages préoccupent les producteurs fermiers insulaires, notamment en ce qui concerne l'utilisation du terme « fromages fermiers ».

Ange Santini et Camille de Rocca Serra ont saisi à plusieurs reprises le ministre de l'Agriculture, qui dans une réponse transmise ce jour, propose d'accompagner la Collectivité Territoriale de Corse dans une démarche de labellisation et/ou de certification de conformité :
Si le décret ne semble pas remettre en cause la filière fromagère corse, la préoccupation des producteurs fermiers corses est toutefois légitime, s'agissant de conserver un savoir faire local.
Elle relève d'une recherche de qualité des produits. Il s'agit d'assurer aux consommateurs que les fromages fermiers corses conservent leurs caractéristiques propres d'affinage à la ferme.

La mise en place d'un cahier des charges, certifié par un organisme indépendant bénéficiant d'une accréditation, est susceptible d'apporter cette garantie.

Dans ce cadre, un label rouge ou l'engagement d'une démarche de certification de conformité pourraient être envisagés.

La collectivité désormais compétente en matière d'industries agroalimentaires peut efficacement faire progresser en ce sens l'ensemble de la filière, producteurs et industriels.

Les services du ministère sont prêts à apporter à la Collectivité Territoriale de Corse tout leur appui pour faciliter cette démarche de valorisation des fromages fermiers corses. Le Ministère se montrera par ailleurs particulièrement vigilant sur une stricte application des conditions requises par le futur décret pour l'utilisation du terme fermier.