Collectivité Territoriale de Corse

La réunion entre le Président du Conseil exécutif et les représentants de France Télécom permet de proposer de nouvelles mesures

Vendredi 23 Juin 2006



A la suite de l'entretien qu'il a eu avec MM. Louis-Pierre Wenes, Bruno Janet et Michel Troyard, le Président du Conseil Exécutif de Corse, Ange Santini, vient de recevoir un courrier confirmant les engagements pris à l'issue de cette réunion.

La reconnaissance de la spécificité de la Corse lui vaut ainsi d'obtenir qu'à titre tout à fait dérogatoire, sa direction régionale soit dotée de pouvoirs qui seront ailleurs confiés aux directions territoriales, notamment pour la gestion de l'emploi, le management des équipes et le rattachement fonctionnel au siège central de France Telecom pour le traitement de toutes les affaires importantes.
En outre, la direction régionale disposera de deux unités opération-nelles (l'une technique, l'autre commerciale) basées à Ajaccio et à Bastia qui n'interviendront que sur le territoire de la Corse alors que sur le continent ces unités sont interrégionales.

« Sans m'immiscer dans la gestion et l'organisation d'une entreprise privée, il était de mon devoir de veiller à ce que soient préservés les intérêts de la Corse, notamment en termes d'emplois, ainsi que ceux de la Collectivité Territoriale de Corse ; de manière à ce que l'on puisse répondre aux enjeux liés à la Délégation de Service Public que nous avons attribuée à France Telecom. Je considère que les mesures annoncées sont de nature à rassurer » a déclaré Ange Santini.