Collectivité Territoriale de Corse

Lancement de la campagne de promotion des lampes à économie d'énergie

Mercredi 11 Octobre 2006



Lancement de la campagne de promotion des lampes à économie d'énergie
La Collectivité Territoriale de Corse, EDF Corse et l'Agence de l'environnement et de maîtrise de l'énergie (ADEME) préconisent depuis plusieurs années le développement des énergies renouvelables (hydraulique, éolien, solaire, bois) associé à une politique volontariste de la Maîtrise de la demande d'électricité, connue sous le sigle MDE.

Cet engagement en faveur de notre environnement est la trame de fond de l'accord-cadre tripartite, couvrant la période 2003-2006, intervenu entre la CTC, EDF Corse et l'ADEME concernant le développement des énergies renouvelables (EnR) et la maîtrise de la demande d'électricité (MDE).

La CTC, EDF et l'ADEME s'associent pour généraliser l'usage des lampes à économie d'énergie en lançant une vaste campagne promotionnelle du 11 au 22 octobre 2006 dans plusieurs grandes surfaces commerciales de l'île. 

L'Assemblée de Corse avait approuvé le projet de convention liant la CTC, EDF et les distributeurs partenaires de l'opération à l'occasion de la séance publique du 9 octobre 2008.


Conférence de presse de présentation de la campagne en présence d'Ange Santini, Président du Conseil exécutif de Corse, Président de l'ADEC, Frédéric Busin, Directeur régional d'EDF Gaz de France et d'Alexis Milano, Délégué régional de l'ADEME, le lundi 9 octobre 2006, à 15 heures, au Palais des Congrès d'Ajaccio, dans le cadre du Forum Météo.

L'energie en Corse

La Corse est une région particulière en matière énergétique, avec notamment des installations de taille modeste et par conséquent coûteuses. Les centrales thermiques, les interconnexions au système électrique italier et les barrages hydroélectriques constituent les principales sources d'alimentation en électricité de la Corse. 

Aujourd'hui, près d'un tiers de l'électricité consommée dans notre île est une énergie propre, produite grâce aux barrages et usines hydroélectriques exploités par EDF. 

Demain de nouveaux moyens de production seront nécessaires pour faire face à la demande croissante d'électricité ; les énergies renouvelables, à elles seules, ne pourront satisfaire la demande. 

Face à ce constat et à notre intérêt commun de protéger notre environnement, il nous faut dès aujourd'hui apprendre à mieux maîtriser nos consommations en encourageant le développement d'une politique ambitieuse de maîtrise de la demande d'électricité associant économie, confort et modernité. Basée sur des ressources essentiellement fossiles (c'est-à-dire non renouvelables), cette croissance de la consommation ne pourra durer indéfiniment. Il nous faut donc apprendre dès aujourd'hui à mieux consommer.