Collectivité Territoriale de Corse

Le Conseil exécutif de Corse participera au cycle de conférence sur l’économie circulaire initié en juillet dernier à Bastia et assistera à l’élection du nouveau Président de la Commission des îles de la CRPM

U Cunsigliu esecutivu di Corsica participerà à u ciculu di cunferenze nantu à l’ecunumia circulare iniziatu di Lugliu scorsu in Bastia è serà prisente à l’elezzione di u presidente di a Cumissione di l’isule di a CRPM

Lundi 6 Mars 2017

Mercuri l’8 è ghjovi u 9 di marzu di u 2017 - Malta



CPMR Islands Commission Annual General Meeting – Gozo (MT)
CPMR Islands Commission Annual General Meeting – Gozo (MT)
Gilles Simeoni, Président du Conseil Exécutif, se rendra les 8 et 9 mars prochains sur l’île de Malte.
Il assistera, le mercredi 8 mars, à la conférence « Economie circulaire, cohésion territoriale & insularité » à la Valette et participera, le jeudi 9 mars, à l’Assemblée générale annuelle de la Commission des Iles de la CRPM à Gozo.

Le Président du Conseil Exécutif de Corse conduira une délégation composée des Conseillers exécutifs concernés, Marie-Antoinette Maupertuis, déléguée aux affaires européennes et internationales, Fabienne Giovannini, chargée de l'aménagement du territoire, de l'urbanisme, de l'énergie, Jean-Félix Acquaviva, chargé des infrastructures routières, portuaires, aéroportuaires et ferroviaires et Jean-Christophe Angelini, chargé du développement économique.

Participation du Conseil Exécutif de Corse à la conférence « Economie circulaire, cohésion territoriale & insularité », le 8 mars à La Valette, Malte

La délégation corse participera à la conférence « Economie circulaire, Cohésion territoriale & Insularité » organisée par la Présidence Maltaise du Conseil de l’Union européenne et la région de Crète, avec le soutien de la DG Environnement et de la représentation de la Commission européenne. Cette rencontre s’inscrit dans le cycle de conférences sur le thème de l’économie circulaire, initiée en Corse en juillet dernier et qui s’est poursuivi en Crête en novembre.

Les Présidents des îles avaient signé, lors de ce dernier rendez-vous, une déclaration commune recommandant la prise en compte des contraintes et des difficultés entrainées par l’insularité dans la mise en œuvre d’une économie circulaire. Par cet accord, transmis à la Commission européenne, les îles demandent une évaluation systématique des surcoûts liés à l’insularité dans toutes les politiques publiques communautaires et la compensation par des fonds dédiés correspondants, spécifiques aux îles.

Cette rencontre a pour objectif de partager les bonnes pratiques et de faire un point sur les mesures ambitieuses prises dans le cadre de l’économie circulaire, adoptées par la Commission européenne et dont pourrait bénéficier la Corse. Ces mesures, destinées à prolonger le cycle de vie des produits grâce à un recours accru au recyclage et au réemploi, engendreraient des bénéfices notables tant pour l’environnement que pour l’économie. Enfin, les statuts de GECT évoqués en Crète seront également étudiés en vue de leur éventuelle signature, s’ils obtiennent l’adhésion de l’ensemble des responsables politiques présents.

L’Assemblée générale annuelle de la Commission des Iles et l’élection du nouveau Président de la Commission des Iles, le 9 mars à Gozo, Malte

La Collectivité territoriale de Corse adhère, avec 149 autres régions européennes, à la Conférence des Régions Périphériques Maritimes (CRPM). Elle est membre à ce titre de deux de ses Commissions géographiques : la Commission Inter méditerranéenne et la Commission des îles.

La Commission des îles compte vingt-trois autorités régionales européennes insulaires issues de 11 pays, situées en Méditerranée, Mer du Nord, Mer Baltique, Océans Atlantique, Indien et Pacifique. La population totale de ces régions avoisine les 15 millions d’habitants. L’objectif de la Commission des îles est d’exhorter les institutions européennes et les Etats membres à accorder une attention particulière aux îles, à reconnaître les handicaps permanents résultant de leur insularité et à mettre en œuvre des politiques qui sont les mieux adaptées à leur situation. Cela permet notamment de prendre systématiquement en compte les conditions des îles lors de l’élaboration des politiques européennes.

La Commission des Iles tiendra son Assemblée générale annuelle le 9 mars 2017 à Gozo, dans le cadre de la Présidence Maltaise du Conseil de l’UE et à la veille de la réunion du Bureau politique de la CRPM, prévue le 10 mars.

Cette Assemblée générale se déroulera à un moment où l’Union européenne s’interroge sur son avenir et entame des discussions avec ses pays membres sur l’évaluation à mi-parcours du cadre financier pluriannuel et sur le budget post 2020.

Cette année, les débats mettront en lumière une « Approche proposée pour le futur de l’Europe », ainsi que les « Réflexions de la Commission des Iles sur la politique de cohésion post-2020 » sans oublier la session dédiée aux « Iles, pionnières de la transition énergétique ». Enfin, une session sera consacrée à une « Meilleure approche des politiques européennes en faveur de l’investissement, de l’accessibilité et de l’esprit d’entreprise ».

Marie-Antoinette Maupertuis, membre du Comité des Régions, et Jean-Félix Acquaviva, Président de l’Office des transports de la Corse, feront une intervention dans le cadre de la session intitulée « Quelle approche territoriale dans les politiques européennes en faveur des investissements, de l’accessibilité et de l’entreprenariat ? ».
Cela sera l’occasion pour Marie- Antoinette Maupertuis de présenter son rapport relatif à l’Entreprenariat dans les îles, qui sera soumis par le Comité des Régions à la Commission européenne dans le cadre de la préparation de la politique post 2020. Jean-Félix Acquaviva présentera le projet de Groupement Européen de Coopération Territoriale, dédié à la mise en œuvre d’une continuité territoriale inter-îles. Ce projet, établi principalement entre la Sardaigne et la Corse, mais associant également la Toscane, la Ligurie et PACA, est en cours de constitution grâce aux financements du PO Marittimo.

Enfin, cette Assemblée Générale procèdera à l’élection du nouveau Président de la Commission des Iles. Gilles Simeoni, Président du Conseil Exécutif de Corse, y présentera sa candidature, qui bénéficie d’ores et déjà du soutien officiel du Gouvernement des Iles Baléares et de la Région Autonome de Sardaigne. Cette présidence permettrait à la Corse de garantir la prise en compte du fait insulaire dans la mise en œuvre des politiques européennes en cours et à venir, de rappeler le rôle positif des régions insulaires dans le débat sur l’avenir de la politique de l’UE, et enfin de jouer un rôle majeur sur la scène européenne.