Collectivité Territoriale de Corse

Le FRAC présente les œuvres de Leonardo Boscani et Dominique Degli-Esposti

U FRAC prisenta l'opare di Leonardo Boscani è di Dominique Degli-Esposti

Samedi 28 Juin 2008



<i>Léornardo Boscani - Manifesti dell’immigazione surrealista - agenzia vuvulà, 2004, affiche extrait du projet impression numérique, 300 x 450 cm</i>
Léornardo Boscani - Manifesti dell’immigazione surrealista - agenzia vuvulà, 2004, affiche extrait du projet impression numérique, 300 x 450 cm
A l'occasion de l'exposition « Corsica Sardegna - Isuli sureddi », le FRAC Corse a été sollicité par le Musée de la Corse pour mettre en œuvre l'intervention de deux artistes dans les espaces réservés aux collections permanentes.

Leonardo Boscani (qui vit et travaille à Sassari) et Dominique Degli-Esposti (qui vit et travaille à Castellare di Casinca) ont conçu et réalisé des projets spécifiques qui, à partir des données prégnantes du Musée, emmènent le visiteur dans des itinéraires inédits.



Le FRAC présente les œuvres de Leonardo Boscani et Dominique Degli-Esposti
Vu Vulà
Agenzia di Viaggi Clandestini azione


Leonardo Boscani installe au Musée un relais de l'agence Vu Vulà dont il est le concepteur et qui propose des expériences de déplacements dans le temps et l'espace. Sa filiale Cosmik est spécialisée dans les excursions interplanétaires. L'artiste explore une réalité et sa symbolique moderne : le voyage, avec les représentations qui l'accompagnent, et toute une récente conception du dépaysement comme moyen de réalisation ou de bonheur possible.
Au-delà des propositions d'évasion portées par une iconographie qui emprunte avec humour aux images des années 50 une poétique nostalgique (à l'époque on croyait qu'en l'an 2000 tout le monde irait sur la lune), on lit dans les actions de vu vula' le dur constat d'un état du monde auquel elles n'engagent pas à se résigner.

L'Agenzia di Viaggi Clandestini Vu Vulà' crée des affiches et des objets publicitaires pour chacune de ses actions.

La présentation de l'agence est située en fin de parcours du premier niveau du Musée. On trouvera les objets, les signes et les indications de l'agence pour son intervention en Corse, répartis dans les salles du second niveau.

GIRU
Dominique Degli-Esposti a donné ce titre générique à une intervention en trois temps ; trois oeuvres combinent des approches différentes dont la complémentarité n'est pas explicite et qui pourtant fonctionnent ensemble.

VITE
C'est par cette œuvre vidéo de 8 mn que Dominique Degli-Esposti a commencé son travail au Musée : une course à travers les espaces d'exposition avec des moments d'hésitation voire de panique comme une exploration de territoire inconnu guidée par l'obligation d'agir, de comprendre et de transformer en même temps. VITE est une performance.

INDICES
Lors de son exploration rapide, Dominique Degli-Esposti s'est attardé un peu sur les mystérieuses vitrines du Musée qui recréent des ambiances et des lieux de vie où le visiteur-voyeur se voit projeté par son reflet. Cette situation qui fait basculer l'étrange et l'étranger dans un abîme de résonances, a inspiré l'artiste. Il y revient avec INDICES, un court film tourné sur les lieux dans lequel il fait intervenir divers personnages connus ou inconnus qui apparaissent entre objets et reflets.

PANORAMA
Pendant 10 mn, sur le premier mouvement « Symphonia » de la cantate n°29 de Jean-Sébastien BACH défilent les photographies que Dominique Degli-Esposti a prises entre la Corse et la Sardaigne. Il les a montées en un programme qui joue sur la construction et l'aléatoire ; une dualité qui en croise d'autres : le sublime et le trivial, le recueillement et l'irrévérence, le connu et l'inattendu.

PANORAMA ravit le spectateur et l'emporte où il ne sait pas.