Collectivité Territoriale de Corse

Le guide des aides tourisme 2008-2013

Mercredi 20 Janvier 2010

Les aides financières publiques faisant l'objet du présent dispositif sont :

- susceptibles d'être reconsidérées eu égard aux possibilités que pourrait offrir une évolution de la réglementation européenne
- attribuées dans la limite des possibilités offertes par les crédits inscrits au budget de la CTC.

En cas de non-respect des conditions d'éligibilité et d'opportunité du projet par rapport au dispositif contractuel, le bénéficiaire sera tenu de procéder au reversement des aides publiques qui lui aurait été attribuées.



La territorialisation de la politique touristique autour d'actions structurantes et innovantes

Structuration et accompagnement des pôles touristiques

Le précédent dispositif a conduit à retenir la structuration de pôles touristiques correspondants à des bassins de vie considérés comme pertinents en termes de potentialités et d’offre dans le secteur touristique...

Equipements touristiques structurants - Les grandes filières touristiques

  • Le nautisme et la plaisance

Les ports de plaisance constituent des équipements participant à la structuration de l'activité touristique de la cité portuaire et des territoires.

Au niveau des infrastructures, le secteur regroupe 15 ports de plaisances, 14 ports mixtes (pêche & plaisance), 26 zones de mouillages organisés, d’une capacité d’accueil de 6 400 postes à quai et 1 500 bouées, dont 30 % réservées au passage...

Le nautisme léger contribue à l’animation touristique des stations littorales et participe à la structuration de l’activité touristique des territoires. On appelle ici nautisme léger, toutes les pratiques nautiques non assujetties à la présence d’infrastructures portuaires lourdes...

La filière Nautisme plaisance  c’est engagé d’une part dans la mise en réseau des ports de plaisance de Corse permettant une gestion collective et raisonnée  de la fréquentation, et, d’autre part grâce aux  programmes de coopération européens à la création et l’animation touristiques d’itinéraires nautiques   euros méditerranéens...


  • Les structures de congrès - tourisme d'affaires
Le tourisme d’affaires, et en particulier les congrès et séminaires, constitue un secteur sur lequel nombre de destinations y compris les pays émergents en tourisme investissent, s’agissant d’un segment important dans les « courts séjours » qui présente un grand nombre d’avantages.

C’est d’abord un secteur normé et très exigeant, très consommateur de services qui naturellement tire l’ensemble de l’offre d’accueil vers le haut et a des effets structurants sur l’offre d’hébergement, de loisirs et de services d’une destination.

C’est aussi une activité qui ne vient pas majorer une pression touristique en été dans la mesure où elle ne se déroule pas du tout en cette saison mais au printemps et à l’automne. Elle présente en outre l’avantage de générer des recettes unitaires significatives par visiteur (séjour moyen européen de 2 à 3
nuits avec un budget de 1 200 € par personne). 

C’est enfin une activité pour laquelle la Corse peut tout à fait prétendre jouer un rôle significatif si elle se structure pour cela, ayant un nombre d’atouts concurrentiels considérables de par sa situation géographique à proximité immédiate des marchés émetteurs, son standard européen de nature à rassurer, et ses atouts naturels qui en font une destination dépaysante et d’intérêt touristique majeur. Recherche de dépaysement et de destinations sûres restent les critères fondamentaux de ces marchés. 

Si les « incentives » peuvent s’appuyer sur les ressources actuelles de l’île du point de vue des congrès ou évènementiels, seules Ajaccio et Porto-Vecchio (avec quelques aménagements complémentaires) disposent d’un équipement « Centre de Congrès » pouvant s’inscrire dans la compétition internationale.

Sauf à limiter en Corse cette clientèle sur ces deux pôles, il convient d’examiner l’hypothèse de soutenir la création d’au moins deux équipements supplémentaires de taille moyenne dans les microrégions 
Bastiaise et de Balagne.

En raison de l’importance des investissements ces opérations nécessiteront de faire appel à un partenariat public privé. 

L’aide publique sollicitée sera appréhendée en considération :
- du partenariat public - privé
- de son opportunité en terme de choix d’implantation et d’équipements.

Cette aide aurait pour objet de contribuer aux équipements de vidéo projection et mobiliers.
Dans l’hypothèse d’une création en établissement hôtelier cette structure devra être distincte de la salle destinée aux petits déjeuners.   
Les investissements ou équipements de nature à satisfaire les exigences :
- nécessaires à la promotion de la filière dans le cadre de la marque "Qualité Corse"
- de développement du e-marketing en lien avec le portail de l’ATC, le système d’information régional, la GRC et la base de données
- de création de WEB services dans un objectif de structuration et de mise en marché de la filière...
Avec 80 millions de pratiquants dans le monde (1,5 millions en Grande-Bretagne, 500 000 en Suède, 345 000 en Allemagne, 300 000 en France), le golf est l’une des activités les plus pratiquées.
L’activité golfique concerne des publics internationaux à haute contribution qui allient séjour golfique, visites culturelles et art de vivre...


Aménagement d'espaces naturels ou de sites à valoriser susceptibles de constituer des projets touristiques structurants pour le territoire et la micro-région

L’objectif de cette mesure consiste essentiellement à soutenir des projets structurants portés par les communes ou groupements de communes ou syndicats mixtes ou délégataires de services publics visant à la mise en tourisme et la gestion de sites à valoriser et d’espaces naturels et/ou de montagne présentant un intérêt touristique affirmé... 

Un plan d’eau est considéré comme aménagé et valorisé à des fins touristiques si l’eau est utilisée comme support physique pour au moins une activité marchande à caractère ludique ou touristique. Les sites peuvent être naturels ou artificiels et présenter un intérêt touristique avéré (fréquentation déjà constatée) ou potentiel, qu’il appartiendra au demandeur de justifier...

Les sites concernés : il s'agit des plages (et de leurs arrières plages) présentant un intérêt touristique avéré par leur fréquentation observée ou de plages présentant un intérêt touristique potentiel qu'il appartiendra au demandeur de justifier...