Collectivité Territoriale de Corse

Le musée de la Corse

Mercredi 5 Octobre 2011



Le programme muséographique s’article en 3 parties

Le musée de la Corse
  1. La Galerie Doazan
  2. Les expositions temporaires (13 à ce jour)
  3. Le Musée en train de se faire

La conservation, la gestion et l’enrichissement des collections : les collections ethnographiques du musée de la Corse sont composées de 5 300 objets et de 12 400 œuvres. Ces collections sont conservées dans 4 réserves de la Caserne Serrurier.
La médiation culturelle : expositions dédiées aux jeunes publics (7 à ce jour) ; accueil des scolaires ; organisation de visites guidées pour individuels et groupes ; organisation de cycles de conférences, rencontres, séminaires, formations, colloques ; réalisation du bulletin trimestriel du musée " A fabbrica " et de diverses plaquettes et organisation de manifestations ponctuelles et évènementielles.
La documentation est le service de gestion et de diffusion de l’information. Il intervient dans : le suivi éditorial des publications, la gestion informatisée des collections, la recherche et veille documentaire et le traitement iconographique.
La phonothèque compte un fonds musical inestimable d’environ 1500 heures d’enregistrement, 250 heures de reportages vidéos sur le musical, une quarantaine d’instruments anciens et des documents graphiques. Secteur photographique et vidéogrammes : ce fonds se compose actuellement de 500 vidéogrammes de rushes et de films montés et d’une collection photographique d’un millier de prises de vues sur les paysages, la faune et la flore, les ressources, les savoir-faire, les fêtes traditionnelles, les activités artisanales et festives, l’ethno- gastronomie...
La boutique propose des objets représentatifs des collections permanentes et aussi en liaison avec le thème des expositions temporaires. En trois ans le nombre de références a doublé : la boutique comptabilise aujourd’hui 72 références librairie et 39 objets.

Les enjeux
  1. Conforter le musée dans son rôle d’outil de développement économique et de communication du social
  2. Conforter le musée dans son rôle d’outil d’étude et de valorisation de la culture corse
  3. Poursuivre une politique d’acquisition d’œuvres pour les années à venir
  4. Rendre les collections accessibles au public le plus large
  5. Renforcer la place du musée dans l’environnement méditerranéen (où il est déjà très largement reconnu) et plus largement international
  6. Accroître le rôle du musée et du site dans le domaine du tourisme culturel
  7. Améliorer les relations fécondes et durables avec l’Université de Corse.

Les 3 objectifs de politique générale

Le musée de la Corse
  • L’accès à tous à la culture et au patrimoine
- Intégration des nouvelles technologies : à la conquête des « non publics »

- Intensifier la numérisation des collections et leurs traitements informatiques

- Enrichir le site Internet du musée de la Corse mis en ligne en 2009

- Réalisation d’une interface multimédia des fonds sonores de la phonothèque

- Création d’une interface multimédia des fonds : images fixes et mobiles du musée

- Projet de mise en valeur de la citadelle :
Objectifs : accroître la fréquentation du site par de nouveaux publics, prolonger le temps de visite, diversifier l’offre, faire connaître le site plus largement et créer une synergie avec l’environnement urbain
Les moyens à mettre en œuvre : mise en place architecturale du site, mise en lumière et accessibilité du monument, aménagement de parcours de visites balisés par une signalétique adaptée à tous publics, création d’une table d’orientation numérique de la Corse et d’animations

- Développement de la phonothèque :
création d’un portail CTC 
projet d’une bibliothèque numérique de la Corse 
diffusion d’extraits de 27 secondes concernant les collections de la phonothèque 
numérisation et catalogage 
harmonisation des critères descriptifs des différentes médiathèques de Corse 
nécessité de développer le secteur « Edition » 
création d’une salle consacrée au patrimoine culturel immatériel et proposer à des chercheurs et à des générations plus jeunes de nouveaux champs d’investigation.

- Présentation de petites expositions thématiques pendant la période hivernale (janvier-mars) :
ces expositions présenteront des unités écologiques qui ne seront jamais présentées et permettent de faire progressivement connaître au public insulaire la totalité de la collection Doazan (forge, atelier du pipier, du tourneur de chaises, du menuisier, du cordonnier, etc.).

  • Les projets innovants
- Elaboration du nouveau programme muséographique

- Section du « Musée en train de se faire »: ce projet scientifique se compose de 25 chercheurs, universitaires, ethnologues... répartis en 5 comités scientifiques. Ces derniers vont entreprendre une réflexion pour aboutir à la création de nouvelles salles sur des thèmes ayant trait à la Corse contemporaine

- Création d’un musée des enfants : Cette proposition résulte de différents constats : une demande croissante du jeune public, émanant surtout en milieu scolaire, l’émergence d’un public qui se développe : le public familial et la capitalisation d’un parc matériel de quatre expositions qui peuvent être ré-exploitées de manière permanente

- Projet « jardin-musée » : Le service médiation culturelle propose l’invention d’un jardin des senteurs sur un des espaces en friche. Cet espace proposerait une découverte de spécimens de végétation typique, curiosité qui attirerait un nouveau public. Ces espaces ainsi utilisés, seraient entretenus et donneraient une valeur ajoutée au produit « visite ».

- Mise en place d’une édition jeunesse : l’objectif est de proposer sous différentes formes (livre de poche, livre-cd, bande dessinée, livre tirette, petits documentaires) des ouvrages relatant les richesses de notre patrimoine culturel

- Création d’un département dédié à l’acquisition et la diffusion de fonds photographiques anciens relatifs à la Corse. L’objectif est de mettre en place une politique d’acquisition des fonds photographiques parmi les plus prestigieux ayant trait à la Corse et, d’organiser une restitution publique régulière par le biais d’expositions temporaires au sein du musée, d’expositions itinérantes et de publications.

  • Promouvoir la Culture corse
Le musée est l’outil privilégié pour promouvoir et favoriser la culture corse par le biais de divers supports tels que les galeries permanentes, les expositions temporaires, la publication de catalogues, de brochures, d’affiches ou encore l’organisation d’ateliers thématiques, de conférences, de rencontres.

- Les 3 prochaines expositions temporaires :
Corsica marittima (juin-décembre 2011)
La Corse et les sports (juin-décembre 2012)
La Corse et la musique (juin-décembre 2013)

Les moyens

  • La mise en réseaux
- Le réseau des musées de Corse : mis en place en 2010, ce programme, initié par la CTC, a permis de fédérer l’ensemble des 8 musées de l’île labélisés « Musées de France » et le Fonds Régional d’Art Contemporain de Corse. Organisation d’actions communes destinées à faire connaître la richesse et la diversité des collections.
- Construire un réseau de partenaires dans la durée : l’Education Nationale, le Centre de culture scientifique, technique et industrielle (CCSTI), l’université de Corse, l’Office de l’environnement, les services d’archives, les médiathèques ; les associations culturelles et les artisans locaux.
- Les projets européens

  • Co-Animation du Pôle de référence : Recherche / Inventaire / Savoirs et Savoir-faire
(Partenariat entre le musée et le service de l’inventaire du patrimoine).