Collectivité Territoriale de Corse

Les projets à venir

Mardi 5 Septembre 2017



- La réfection de la toiture des ateliers de la Cité Technique de Montesoru : la toiture des ateliers de la CT de Montesoru, construite en 1969, présente depuis des années des problèmes majeurs d’infiltrations d’eau qui dégradent fortement les infrastructures du bâtiment et perturbent les cours les jours de grandes pluies. Une première phase de travaux a consisté à remplacer les éléments translucides des sheds, ainsi qu’une partie de la couverture (420 m2).
Une nouvelle phase de travaux est nécessaire, elle va consister en un remplacement des bardages métalliques, des chéneaux métalliques et la création de nouvelles évacuations. Le coût des travaux est estimé à 340 000 € selon le planning suivant : consultation : août/septembre, travaux : novembre (durée : 3 mois).

- L’extension du collège de Baleone : l’évolution des effectifs dans ce secteur géographique et la mise aux normes de l’établissement ont conduit à lancer une opération qui vise, entre autres, à supprimer les locaux provisoires d’enseignement, installés il y a plusieurs années, au profit de nouveaux bâtiments fonctionnels et conformes aux normes actuelles en la matière.
Cette opération porte essentiellement sur la création d’un pôle scientifique, le remplacement des salles actuelles préfabriquées, l’extension du réfectoire.
Cette opération a fait l’objet d’une approbation par l’Assemblée de Corse en décembre 2014, pour un montant total de 2,473 M€. La consultation de maîtrise d’œuvre devrait être lancée avant la fin de l’année 2017.

- l’amélioration des conditions et des capacités d’accueil des internats de la Cité Technique de Montesoro : actuellement installés dans l’ancien bâtiment d’internat de la CT, ces salles spécialisées nécessitent de profonds aménagements pour être conformes aux évolutions pédagogiques.
Cette opération a fait l’objet d’une approbation par l’Assemblée de Corse en décembre 2014, pour un montant total de 4,712 M€. Les études sont en cours et les travaux devraient être lancés dans le courant de l’année 2018.

- L’amélioration du Lycée Professionnel Maritime et Aquacole (LPMA) Jacques Faggianelli de Bastia : cet établissement en plein développement connaît depuis de nombreuses années des difficultés de fonctionnement à la fois concernant l’accueil en internat et les capacités de l’externat.
Concernant la création d’un internat de capacité suffisante, et compte tenu des difficultés rencontrées quant à la disponibilité de locaux ou d’emprises foncières à proximité immédiate du lycée, une solution consistant à réhabiliter un bâtiment situé dans la Cité Technique de Montesoru, à moins de trois kilomètres de l’établissement, a été validée, qui permettra d’assurer l’accueil à terme de cent trente internes.
Cette opération permettra, en corollaire, de bâtir un nouveau pôle des sciences au sein de la CT de Montesoru, afin de libérer le bâtiment qui fera l’objet d’une rénovation en internat pour le LPMA.
Concernant les locaux pédagogiques, une surélévation de l’actuel bâtiment atelier permettra de répondre aux besoins de l’établissement, sur le site même du lycée. Cette opération a fait l’objet d’une approbation par l’Assemblée de Corse en octobre 2015, pour un montant total de 7,4 M€. Les travaux devraient débuter dans le courant de l’année 2018.

- La réalisation d’un plan ambitieux d’amélioration des performances énergétiques sur l’ensemble des établissements : le Conseil Exécutif de Corse a souhaité lancer rapidement un plan ambitieux d’amélioration des performances énergétiques des bâtiments dont la CTC est propriétaire.
A ce titre, les établissements scolaires du second degré constituent, par leur superficie globale, un enjeu fondamental de la réussite de ce plan. Les coûts énergétiques constituent par ailleurs un poste de dépense très conséquent au sein du budget des établissements, qu’il convient de réduire par une meilleure gestion et d’adapter par des choix plus écologiques. Les responsables des établissements seront associés à la mise en place des diverses mesures adoptées par l’Assemblée de Corse en juin 2016. Des actions immédiates sont à l’étude, ne nécessitant que peu d’investissement et apportant une amélioration visible en matière de consommation énergétique. Ces actions d’optimisation sont décrites dans un éco- référentiel, guide de « bonnes actions » pour agir sur le comportement des utilisateurs, articulé autour des thèmes suivants : le chauffage, l’eau chaude sanitaire, la climatisation, l’électricité et l’informatique.