Collectivité Territoriale de Corse

Les vœux de Camille de Rocca Serra, Président de l'Assemblée de Corse

L'auguri di Cameddu di Rocca Serra, Prisidente di l'Assemblea di Corsica

Jeudi 26 Janvier 2006



Les vœux de Camille de Rocca Serra, Président de l'Assemblée de Corse
A l'aube de cette nouvelle année, je forme pour tous, mes voeux les plus chaleureux de paix, de santé et de prospérité. Que notre île puisse enfin récolter en 2006 les fruits du progrès et du bien être collectif mieux partagé, dans une France forte et active, dans un environnement européen plus harmonieux et dynamique.

A ceux qui, en cet instant, souffrent, qui sont dans la solitude et le désarroi, qui au cours de l'année écoulée ont perdu un être cher, comme à ceux dont les attentes et les préoccupations sont les plus fortes parce que fondées sur des considérations liées à leurs conditions de vie quotidienne, j'entends adresser un message de réconfort et d'espérance. Je veux leur dire combien, je reste attaché aux valeurs les plus essentielles de solidarité et de partage.

Pour chacun, je souhaite que l'année nouvelle soit celle de la réussite individuelle et collective, et voit aboutir les aspirations les plus profondes de tous.

Par de nombreux aspects, l'année qui s'achève aura été constructive pour notre société. Dans un monde en grande mutation, si souvent tourmenté, l'équilibre du progrès reste à trouver.

Forte de ses indéniables atouts, de ses potentialités humaines, de succès individuels ou collectifs dans divers domaines, d'orientations de politiques stratégiques nouvelles et conséquentes, la Corse va mieux et est perçue sous une meilleure image.

Confortons cette tendance, coordonnons nos énergies pour amplifier cette dynamique, soutenir les efforts de chacun, la valeur du travail, la création d'entreprise et de richesses, pour que sans fatalisme, nous puissions faire en sorte que la Corse aille bien. Cette Corse enfin apaisée, qui aura su expurger les violences qui la minent, tolérante, fière d'elle-même, de ses réussites et de ses projets, cette Corse rayonnante, ouverte sur l'extérieur, en mouvement pour son devenir.

A ces conditions aussi, nous développerons que mieux les indispensables solidarités sans lesquelles rien de durable ne peut se construire.

Sur ces bases, nous pourrons éradiquer les insupportables situations de précarité qui hypothèquent le mieux vivre ensemble et rongent notre lien social.

Pour ma part, à travers les responsabilités qui sont les miennes, je contribuerais à défendre inlassablement, dans le débat et le dialogue sans exclusive cette Corse de demain que nous portons dans notre coeur pour que l'année nouvelle suscite des lumières nouvelles, une foi en l'avenir.

Par delà nos différences, dans le respect des diversités, nous pouvons ensemble, avec confiance, nous engager résolument sur le chemin de l'essor et de la prospérité.

Cette espérance ne peut plus attendre, elle est celle de notre jeunesse à laquelle nous nous devons de donner le meilleur de notre société, afin qu'elle concrétise ses rêves qui sont notre avenir.

A tutti, Paci e Saluta ».