Collectivité Territoriale de Corse

Les vœux de Paul Giacobbi, Député de la Haute-Corse et Président du Conseil exécutif de Corse

Mercredi 31 Décembre 2014



Madame, Mademoiselle, Monsieur,
Chers compatriotes, Chers amis,

En cette fin d’année, au nom de la Collectivité territoriale de Corse, je vous présente tous mes vœux pour l’année 2015. Cette période de bonheur, de joie et de fêtes est aussi un moment de solidarité. Nous devons avoir une pensée pour ceux qui sont malades, dans le deuil, qui souffrent, ceux qui recherchent un emploi et ceux ayant un problème de logement.

La Corse a connu la violence mais aujourd’hui, nous pouvons le dire avec bonheur, le débat politique ne s’accompagne plus de la violence. Ce débat politique se tient au sein de l’Assemblée de Corse, avec vos représentants. Ils débattent au grand jour, parfois durant des nuits entières, mais toujours dans la transparence. Vous savez qu’ils travaillent à la recherche d’un consensus pour ce que doit être la Corse de demain, pour dire comment elle doit se transformer et comment elle doit évoluer vers plus de responsabilités, d’autonomie. À votre service !

L’Etat doit prendre en compte les demandes de l’Assemblée de Corse, doit écouter ses demandes, fruit de la réflexion et du travail démocratique. Il doit accepter de nous suivre, doit accomplir ce qu’il est en droit et en devoir d’accomplir. Ce que nous demandons est toujours raisonnable et censé. L’état doit prendre en compte le fait que la violence politique a cessé. Il doit saisir l’occasion de l’année 2015 pour respecter ses engagements anciens, déjà renouvelés bien des fois, mais jamais encore complètement satisfaits concernant le rapprochement des personnes détenues. Nous prendrons, au plus vite, les initiatives pour faire avancer ce dossier douloureux, ce dossier humain que l’on ne doit pas perdre de vue en cette fin d’année, en ce moment de fêtes.

Enfin, au cours de l’année 2015, nous allons continuer à travailler à votre service, sur les routes avec nos services à qui je tiens à rendre hommage, car aux cours des récentes intempéries, ils ont vraiment réalisé un travail de grande qualité. Nous continuerons aussi à porter nos efforts, notre dévouement et nos compétences sur le chemin de fer, dans l’aérien, dans tous les équipements, les infrastructures, les lycées, les collèges, l’Université, ... dans tous les secteurs où la CTC intervient.

Nous aurons aussi, en ce début d’année, à achever le sauvetage de cette grande compagnie qu’est la SNCM. Aujourd’hui au tribunal de commerce, son avenir a été confirmé par la décision de l’Union Européenne. Cette décision permet d’assurer la continuité du service publique tel que nous l’avons souhaitée, mais aussi et surtout la reprise d’une grande partie des personnels. Une partie insuffisante bien sûr mais c’est plus de la moitié des emplois que nous devrions sauver et ce, dans les conditions du pavillon français de premier registre, c’est-à-dire avec des conditions sociales faisant l’honneur du transport maritime français. Nous continuerons de travailler à ce dossier essentiel pour la Corse.
 
Mes chers amis, c’est la fin de l’année, l’aube d’une année nouvelle. à toutes, à tous, à chacun, comme on le dit « in Venacu : Pace Salute ! »