Collectivité Territoriale de Corse

Les vœux du Président de l'Assemblée de Corse pour l'année 2009

Samedi 6 Janvier 2007



Les vœux du Président de l'Assemblée de Corse pour l'année 2009
Quels vœux formulez-vous pour cette année 2007 ?

Je souhaite que l'année 2007 soit celle de l'espoir, de la confiance et des solidarités retrouvées. Au seuil de cette nouvelle année, mes pensées se dirigent d'abord vers ceux qui souffrent ou sont dans la détresse. J'entends les assurer de toute ma sympathie.
A ceux qui connaissent une situation matérielle et professionnelle précaire, je veux dire combien dans notre action au service de l'intérêt collectif nous restons conscients des difficultés et soucieux d'y apporter les meilleures solutions.
Pour les Corses et la Corse, je forme les vœux les plus chaleureux de bonheur et de réussite dans un climat serein et apaisé.
Notre île est dotée de formidables atouts. Ne serait-ce que par sa richesse humaine, elle dispose des meilleures dispositions pour préparer l'avenir.
Sachons donner corps à ces potentialités. En redonnant à notre jeunesse le goût d'entreprendre, la motivation de la réussite, l'espoir en des perspectives d'avenir qui dépendent avant tout de la volonté de chacun. Le sens de la vie en Corse comme ailleurs est conditionné par la direction que nous lui donnons. Le respect de cette vie est primordial comme l'est celui des valeurs qui en sont ses racines. Celle de la tolérance et du respect de l'autre, de l'acceptation des différences mais aussi l'esprit de devoir. La conscience de la vertu de ces valeurs est au fondement de la confiance. C'est à cette confiance que j'appelle nos concitoyens. Ayons à l'esprit qu'avec l'effort et le travail, la volonté et la détermination, hors les polémiques stériles et les tensions cultivées, nous parviendrons à engager résolument notre île sur les voies du progrès partagé et de l'essor pour tous.
Au-delà de ces souhaits, 2007 sera l'année de grands rendez-vous déterminants pour le pays. Sachons tous ensemble y participer pleinement dans une démarche qui redonne tout son sens à l'action politique et à l'engagement civique.

Quels sont les principaux axes de travail de l'Assemblée de Corse pour les six premiers mois de l'année ?

Si cette nouvelle année s'inscrit dans une période charnière, je souhaite que notre Institution poursuive ses travaux dans une dynamique d'aboutissement des projets engagés et s'attache à ouvrir de nouvelles perspectives. Ainsi, l'Assemblée de Corse devra se pencher sur la nouvelle période de contractualisation avec l'Etat, l'Europe et la deuxième phase du PEI. Dans le domaine environnemental, les élus se prononceront sur les questions touchant à la fois le plan régional de la qualité de l'air, au traitement et à la valorisation des déchets, mais aussi aux énergies renouvelables, pilier du plan énergétique adopté en novembre 2005. Ces problématiques se traduiront d'ailleurs dans le PADDUC dont la vocation est de refléter nos objectifs en matière de développement durable.

Quel est selon vous le chantier prioritaire de l'année 2007 ?

Ce ne sont pas les chantiers qui manquent et nombreux sont prioritaires. Parce que nous ne pouvons pas nous résigner face aux inégalités, notre commission ad hoc en charge des questions de « précarité, d'emploi et de logement » rendra son diagnostic et ses préconisations début 2007. Elle a travaillé dans une démarche volontariste, au-delà même de ses compétences, en cohérence avec les autres collectivités publiques et l'ensemble des acteurs. La question foncière est tout autant au coeur des préoccupations, avec la mise en œuvre de l'agence foncière, comme la création d'un fonds foncier, cela sera une année décisive dans ce domaine. 
 
Enfin, je ne peux que me satisfaire de voir aboutir en 2007 un projet qui me tient à coeur, celui du financement de l'économie, au travers notamment de la création d'un Fonds d'Investissement de Proximité spécifique à la Corse qui permettra à ceux qui le souhaitent de participer au développement de nos entreprises.

A tutti Paci è saluta.