Collectivité Territoriale de Corse

Les vœux du Président du Conseil exécutif de Corse pour 2007

L'auguri, pà l'annu 2007, da u Prisidente di u Cunsigliu Esecutivu di a Corsica

Samedi 6 Janvier 2007



Les vœux du Président du Conseil exécutif de Corse pour 2007
Quel regard portez vous sur l'année 2006 ?

La Corse commence à recueillir les fruits de ses efforts. Le chômage a reculé ; le taux de création d'entreprises est parmi les plus forts de France ; notre agriculture marque des points ; notre terre est de plus en plus appréciée pour son environnement et son patrimoine culturel. Pour conforter cet élan, le Conseil Exécutif a négocié d'importantes dotations de l'Europe (250 MEUR, malgré la sortie de l'objectif 1) et de l'Etat (132 MEUR pour le futur Contrat de projet). Il a convaincu le Gouvernement de doter la CTC d'une ressource supplémentaire et pérenne de 14 MEUR. Il a fait adopter par l'Assemblée de Corse des Plans de développement pour la formation professionnelle, la ruralité, la langue corse, la forêt, le sport, l'exportation. Il a veillé à ce que l'Université dispose des moyens de son développement. Il s'est attaché à la mise en oeuvre du Plan énergétique et à préparer l'essor des énergies renouvelables.
Certes, tout n'est pas gagné. Il y a encore trop d'exclus, trop de gens mal logés, une trop grande cherté de la vie. Et puis, malgré un certain apaisement, la violence est toujours présente, alors qu'elle ne fait rien avancer et n'engendre que le malheur.
Cependant la Corse progresse. Je crois qu'elle est sur le bon chemin.

En 2007, quelles seront les grandes priorités de la Collectivité territoriale de Corse ?

Il nous faudra finaliser les programmes contractualisés avec l'Europe et l'Etat pour 2007 / 2013, ainsi qu'une nouvelle convention pour le PEI. Le temps fort sera l'adoption du Plan de développement et d'aménagement durable dont le Conseil exécutif a préparé le projet et sur lequel la population sera consultée. Il tracera pour la Corse les voies de l'avenir, en se fondant sur ses richesses et son identité, en visant à l'excellence et en mobilisant toutes les énergies.
Nos autres priorités seront la recherche de nouvelles ressources propres pour la CTC ; la mise en place de la politique de territorialisation à laquelle je tiens particulièrement ; la création d'outils pour le logement social ; la poursuite de la réalisation de grandes infrastructures ; le rallongement de la saison touristique avec des liaisons aériennes à bas coût ; le progrès de la revitalisation de l'intérieur. Loin des projets chimériques, voilà des réalités concrètes qui répondent à l'attente de la population, et je m'y emploie au quotidien.

Pour la nouvelle année, quel est le message que vous voulez adresser à la Corse et aux Corses?

A tous ceux qui vivent dans notre île, et en particulier aux plus démunis, j'adresse mes voeux les plus chaleureux de « pace, salute e prusperità ». Je voudrais leur dire que nous pouvons dépasser nos divergences et bâtir ensemble, en tournant définitivement le dos à la violence et en bannissant tout pessimisme. Soyons persuadés que la Corse est sur la voie de la modernité et de la réussite.